Vers une généralisation de l'affichage environnemental

le
0
Le gouvernement voit l'affichage environnemental comme un outil de la transition énergétique
Le gouvernement voit l'affichage environnemental comme un outil de la transition énergétique
La ministre de l'Écologie Delphine Batho a donné son accord.

Institué par l'ancienne majorité, l'affichage environnemental est l'une des mesures-clef du Grenelle de l'environnement. Dispositif complexe, mais essentiel dans le cadre d'une éco-responsabilisation des consommateurs, par ailleurs majoritairement demandeurs de davantage d'informations quant à la traçabilité et à l'empreinte carbone des produits qu'ils achètent, son expérimentation ? qui constitue une première mondiale - a débuté avec du retard.

Elle n'en a pas moins été concluante et Mme Batho, qui a repris le flambeau, est de fait favorable à la généralisation de l'affichage environnemental. Cent soixante-huit entreprises issues de secteurs très divers (agroalimentaire, beauté, hygiène, textile etc.) ont pris part à l'expérimentation entre le 1er juillet 2011 et le 1er juillet dernier.

Une fois n'est pas coutume, droite et gauche ont toutes deux fait bloc derrière cette disposition que l'actuel gouvernement voit comme un outil de la transition énergétique afin d'« améliorer l'information des consommateurs et ainsi orienter la consommation et la production », résume l'Hôtel de Roquelaure dans un communiqué de presse diffusé hier tandis que les sociétés transmettaient leur rapport, deux mois environ après les consommateurs. Et d'ajouter : « Il s'agit d'un levier au service de la compétitivité économique et écologique des entreprises ».

« Des propos
Lire la suite
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant