«Vers une garantie des pensions alimentaires»

le
0
INTERVIEW - La ministre des Droits des femmes, Najat Vallaud-Belkacem, revient sur les projets gouvernementaux à l'occasion du 8 mars.

LE FIGARO. - Qu'est-ce qui a changé pour les femmes depuis dix mois?

Najat VALLAUD-BELKACEM. - Beaucoup de choses. On a envoyé un signal extrêmement fort en faveur de la parité au sommet de l'État, avec un gouvernement strictement paritaire, un ministère des Droits des femmes qui n'existait plus depuis vingt-six ans.

Le tout premier texte voté au Parlement a été la loi contre le harcèlement sexuel. Le premier ministre a fixé le principe d'une étude d'impact sur l'égalité hommes-femmes pour chaque projet de loi, un dispositif de sanctions pour les entreprises de plus de 50 salariés qui ne jouent pas le jeu de l'égalité professionnelle, un certain nombre de projets de loi sur les modes de scrutin pour les élections à venir, qui permettent vraiment la parité.

En plein c½ur de la crise...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant