Vers une forte baisse des frais d'agence pour les locataires

le
6
Devant une agence immobilière à Paris
Devant une agence immobilière à Paris

La loi Duflot sur le logement n'a pas encore dit son dernier mot. Et le décret qui doit encore être signé pourrait bien faire plaisir aux futurs locataires. Europe 1 souligne aujourd'hui que les frais d'agence devraient baisser lors de la signature d'un bail. Une partie de la loi réduit en effet les frais d'agence en les plafonnant et en modifiant la base de leur calcul : ce ne sera plus selon le loyer, mais selon la dimension du logement.Comment ? Aujourd'hui, un locataire doit fournir, comme frais d'agence, un mois de loyer à l'agence qui lui trouve un logement. Demain, il devra lui payer des frais d'agence de 12 euros par mètre carré dans une zone hyper tendue, comme à Paris ou en proche banlieue. Ce montant est abaissé à 10 euros dans les zones tendues comme le reste de l'Île-de-France ou les grandes villes comme Marseille, Lyon ou Bordeaux. Et à 8 euros dans les zones moins tendues.Une baisse de 10 % à 50 %À Paris, le calcul est vite fait : pour un logement de 50 m2, avec un loyer de 1 300 euros mensuel, les frais d'agence sont d'autant. Demain, la facture sera de 600 euros. Soit plus de 50 % de réduction. Selon les calculs d'Europe 1, les frais d'agence devraient ainsi diminuer de 10 % à 50 % selon la zone où se situe le logement.La loi Duflot sur le logement doit être publiée d'ici la fin du mois de mars au Journal officiel. Le décret doit être signé d'ici juin pour être mis en application en septembre. Mais les professionnels...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • dlabore le mardi 18 mar 2014 à 19:13

    forte baisse mais tu sais pas compter 10€ par m2 / 500 ROROS pour la loc d'un appart de 50 M2 autant dire plus cher que maintenant

  • M7966995 le mardi 18 mar 2014 à 12:28

    Faut supprimer tout ces frais au pourcentage qui font que ces intermédiaires factures des prix exorbitants au vue de prestations dérisoires. Moi je gère mois même mes locations et ça doit me prendre en moyenne 1 heure par mois... Qui me serait facturée plus de 100€ à moi et aussi aux locataires soit 200€ pour 1 heure de travail d'AI. Si je devais sous-traiter je préférerait offrir une bouteille au concierge ou embrocher un pakistanais à 10€ de l'heure.

  • M3155433 le mardi 18 mar 2014 à 10:53

    Pour les ventes les agences pratiquent des prix exhorbitants et abusifs,avec des fois du 8%, soit souvent 10 000€ en province par vente! 8% de la valeur total du bien,pour un travail minimum.Pauvres gars du BTP qui les font et suent,eux sang et eaux. Par contre en location en province 8€/m2 est dé bile,C 160€ pour un studio.Pas la peine de faire visiter,plus les dizaines de papiers a établir et signer= là C travailler a perte ! !

  • arnocris le mardi 18 mar 2014 à 10:48

    Enfin des vrais mesures efficaces en faveur du logement !

  • supersum le mardi 18 mar 2014 à 09:00

    Pauvre bailleurs du moins ceux qui continuent, va falloir casquer le double

  • fortunos le mardi 18 mar 2014 à 01:12

    ce que chacun peut constater,c est que le job des agents immobiliers est interessant,je connais de nombreux villages de 1000 habitants ou plus d Ile de france ou tous les commerces ont disparus sauf eux.Mais evidemment ils vont pleurer comme des madeleines pour nous faire croire qu ils sont malheureux