Vers une baisse des allocations familiales pour les plus aisés

le
16
UN RAPPORT SUGGÈRE DE DIVISER PAR QUATRE LES ALLOCATIONS POUR LES PLUS AISÉS
UN RAPPORT SUGGÈRE DE DIVISER PAR QUATRE LES ALLOCATIONS POUR LES PLUS AISÉS

PARIS (Reuters) - Un rapport du Haut Conseil de la famille suggère de baisser à 25% de leur taux actuel les prestations familiales perçues par les ménages les plus aisés, rapportent Les Echos de mardi.

Cette piste, étudiée "de très près par le gouvernement", est l'une de celles envisagées par le rapport, qui doit être débattu jeudi, ajoute le quotidien économique.

Elle permettrait une économie comprise entre 450 millions et 1,55 milliard d'euros.

Dans son scénario le moins dur, cette réforme prévoit une diminution progressive des allocations à partir d'un revenu de 7.296 euros par mois pour une famille de deux enfants, et leur abaissement à 25% de leur taux actuel à partir d'un deuxième seuil fixé à 1,4 fois le premier, précise le quotidien.

De 7 à 28% des ménages seraient touchés, en fonction de la piste qui est choisie, précise Le Figaro, qui détaille également les grandes lignes de ce rapport dans son édition de mardi.

Lors de son intervention télévisée jeudi soir, François Hollande a déclaré qu'il n'y aurait pas de fiscalisation des allocations familiales, mais une modulation des prestations en fonction des revenus.

"Le rapport Fragonnard sera discuté jeudi au Haut conseil de la famille qui pourra soit l'adopter en l'état, soit faire des propositions pour l'amender", précise mardi un conseiller du Premier ministre Jean-Marc Ayrault.

"Une fois le texte définitivement adopté, il sera remis au Premier ministre, qui fera des propositions avant la fin du mois d'avril", ajoute-t-il.

Chine Labbé et Elizabeth Pineau, édité par Yves Clarisse

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • koalaii le mardi 2 avr 2013 à 13:53

    La vrai justice ce serait de faire des enfants en fonction de ses moyens. Suppression pour tous des allocs.

  • M3155433 le mardi 2 avr 2013 à 13:18

    Bravo FH pour encourager les familles pauvres a faire plus d'enfants . Plus de futurs cas sociaux qd ils seront adultes ,et bcp de frais en plus pour les autres citoyens(RSA,AME,assistantes sociales, psychologues scolaires,centres educatifs etc)...car au dela de 3enfants "sans revenu" c'est tres souvent tres problematique

  • M1531771 le mardi 2 avr 2013 à 12:57

    Allos plafonnées à 3 enfants me semble juste !

  • M1531771 le mardi 2 avr 2013 à 12:57

    Toujours les mêmes qui vont payer et toujours les mêmes qui vont recevoir, rien de bien nouveau finalement !

  • M1639393 le mardi 2 avr 2013 à 12:53

    Mr Hollande un peu de courage - Attaquez vous à la réduction des côuts dans la Fonction Publique au lieu de vous en prendre aux Familles

  • mlaure13 le mardi 2 avr 2013 à 11:38

    Le moins que l’on puisse dire, c’est que certaines mesures positives sont ENFIN prises …et comme Tjrs, on peut en apprécier ou non, la pertinence…WAIT AND SEE ???...

  • frk987 le mardi 2 avr 2013 à 10:16

    ils ont dû chercher pas mal dans leurs archives pour trouver cette photo, à moins qu'elle n'ait pas été prise en France, c'est sûrement ça !!!

  • Karama7 le mardi 2 avr 2013 à 10:00

    Ahhh , Quand les enfants deviennent une ressource ...

  • M2040999 le mardi 2 avr 2013 à 09:58

    Reuteurs a fait une faute de frappe ?les prestations familiales perçues par les ménages les plus --(( B ))-- aisés ... Venant du gvt Hollande, je comprends par ménages les + aisés la classe moyenne qui se lève le matin.Ceux qui font 8 gosses qui trainent dans la rue eux continueront à toucher le pactole + APL + bon d'alimentation + factures èayées par l'Assistante sociale.Mi kis ki ti veux qué jé té diz ? Ih oui ci sa la Fronce dé ajourd'oui ! Toi ti a don lé Ku et eux don la poch

  • chatnour le mardi 2 avr 2013 à 09:52

    @lolin : pas plus rien mais rien de plus ! Allocs plafonnées à 3 enfants maxi et versées en nature pour qu'elles ne soient ni bues ni jouées. A partir de là, pratiquement plus de "dérives". En outre, l'Allemagne projette de besoins d'immigration chiffrés à plusieurs millions d'individus : on a les moyens de lui fournir ce chiffre donc dès à présent----> allemand obligatoire pour préparer ce départ