Vers une baisse de la fiscalité des entreprises

le
3
Pierre Gattaz et Geoffroy Roux de Bézieux espéraient obtenir encore plus de baisse d'impôts de la part du gouvernement.
Pierre Gattaz et Geoffroy Roux de Bézieux espéraient obtenir encore plus de baisse d'impôts de la part du gouvernement.

Les assises de la fiscalité des entreprises touchent à leur fin et le gouvernement semble bien décidé à faire un geste en faveur des entreprises dans l'espoir de provoquer son choc de confiance dans l'économie. Selon le vice-président délégué du Medef chargé des questions de fiscalité, Geoffroy Roux de Bézieux, interrogé vendredi matin dans Les Échos, l'exécutif réfléchit à une baisse des impôts des entreprises de cinq milliards d'euros, en plus des dix milliards de baisse de cotisations sociales supplémentaires promis dans le cadre du pacte de responsabilité de François Hollande. Même si le représentant patronal juge ce montant "notoirement insuffisant", il s'agirait bien là d'une inflexion de l'exécutif qui avait plusieurs fois répété que la réflexion devrait se tenir à "fiscalité constante". Vers la fin de la C3S ? Selon un membre du groupe de travail sur l'impôt sur les sociétés, un relatif consensus s'est dégagé pour faire diminuer les impôts "de production". Comprendre ceux qui pèsent sur les entreprises, qu'elles dégagent un bénéfice ou non. Parmi ces impôts sur la production, particulièrement lourds en France, figure la C3S, la contribution sociale de solidarité pour les sociétés. Prélevée sur tout chiffre d'affaires (le montant des ventes réalisées par l'entreprise, indépendamment de ses coûts) supérieur à 760 000 euros, elle finance le régime de protection sociale des travailleurs...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M4328752 le samedi 22 mar 2014 à 23:37

    LOL, c'est un gouvernement de droite

  • M8252219 le samedi 22 mar 2014 à 15:29

    PAROLES PAROLES RIEN QUE DES PAROLES!!!!!!!!! les hommes c'est comme les lapins ça s'attrape par les oreilles mais en 2 années de pouvoir socialiste les oreilles bourdonnent et les français n'entendent plus les gouvernants

  • M2286010 le samedi 22 mar 2014 à 13:51

    Ils nous gouvernent au gré du vent, comme des girouettes...