Vers une baisse d'impôts en 2015 ?

le
0

Après la hausse d'impôts appliquée en 2013, une pause fiscale puis une baisse ont été évoquées d'ici à 2014 ou 2015. Mais ces annonces restent à prendre avec prudence.

L'effort fiscal demandé aux ménages

Contraint de réduire la dette publique, le gouvernement de Jean-Marc Ayrault a mis en place différentes modifications fiscales ayant entraîné une hausse d'impôt pour de nombreux Français. En 2013, on évaluait à 7,29 % le nombre de foyers fiscaux imposables et qui ne l'étaient pas au titre de l'année 2012.

La pause fiscale

Grâce aux efforts concédés par les Français, à la suite de la politique fiscale du gouvernement, une pause fiscale était envisagée. Fin août 2013, il était question de mettre en place cette pause à compter de l'année 2014. Mais cette promesse faite par François Hollande a néanmoins été repoussée par les propos du premier ministre, Jean-Marc Ayrault. Selon lui, un premier « ralentissement » aurait lieu en 2014, mais la réelle pause ne sera effective qu'en 2015.

Une baisse réelle ?

Au-delà d'une pause fiscale, c'est une véritable baisse des impôts qui était espérée par les Français, à la suite de propos évoquant « un petit geste pour les ménages ». Or, cette baisse est elle aussi soumise au conditionnel. Jean-Marc Ayrault a ainsi marqué sa réserve, en évoquant la nécessité pour le gouvernement de « baisser la dépense publique d'au moins 50 milliards d'euros d'ici à 2017. » Il ressort que la baisse d'impôt serait possible, si la situation économique le permet.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant