Vers un tarif social de l'eau pour les plus modestes

le
43
Vers un tarif social de l'eau pour les plus modestes
Vers un tarif social de l'eau pour les plus modestes

Mieux utiliser l'eau et assurer aux consommateurs, en particulier aux plus modestes d'entre eux, des prix plus doux. C'est l'objectif affiché du projet sur la gestion de l'eau concocté par le ministère de l'Ecologie, du Développement durable et de l'Energie. Ce dossier d'une trentaine de pages aux faux airs d'inventaire à la Prévert -- qui traite tous azimuts de lutte contre le gaspillage ou la pollution, mais aussi de tarification -- sera étudié ce matin lors du Conseil des ministres.

La mesure la plus emblématique : la création d'une « tarification sociale de l'eau ». Ce dispositif s'inspire directement de ce qui existe déjà pour le gaz et l'électricité. Il s'adresse aux familles les plus modestes et leur permet de bénéficier de tarifs avantageux. Pour certains foyers, le poste de dépense « eau et assainissement » dépasse en effet 3 % du revenu, contre 1 % pour la moyenne des Français, selon les calculs du ministère. Des disparités que Ségolène Royal entend éradiquer. Même si, pour l'heure, son projet n'en est encore qu'au stade de l'expérimentation.

Sollicitée par « le Parisien »-« Aujourd'hui en France », la ministre de l'Ecologie, du Développement durable et de l'Energie, souhaite, dans un premier temps, que cette « tarification sociale » soit testée dans les communes qui se portent volontaires. D'ici la fin de l'année, les villes prêtes à tenter l'aventure pourront mettre en place de nouvelles tarifications pour faire baisser les factures des ménages. Mais la généralisation de ces solutions, proposées par les municipalités elles-mêmes, à l'ensemble du territoire n'est pas encore d'actualité. « Il est trop tôt pour le dire », explique la ministre.

Autre chantier à lancer : la transparence des prix de l'eau et de l'assainissement. « Les consommateurs sont en droit de savoir comment sont dépensées les marges des agences de l'eau. Et les marges de l'eau doivent aller à l'eau », ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M3366730 le jeudi 24 juil 2014 à 01:09

    A LIRE : http://www.economiematin.fr/les-experts/item/10878-bilan-francois-hollande-popularite-chomagehttp://www.economiematin.fr/les-experts/item/10637-dette-francaise-deficit-public-rentrees-fiscales-en-baisse-catastrophe

  • M3366730 le jeudi 24 juil 2014 à 01:01

    http://www.contribuables.org/2014/06/17/nouvelle-hausse-des-impots-pour-les-classes-moyennes/ Nouvelle hausse des impôts pour les classes moyennesPrès de 12 millions de foyers fiscaux vont devoir supporter une nouvelle hausse des impôts en 2014, avec une augmentation de 200 à 350 euros de leur impôt sur le revenu.

  • M3366730 le jeudi 24 juil 2014 à 00:58

    Des fois, je me demande pourquoi ou pour qui je vais travailler tous les jours et en attendant la dette de la France continue à augmenter :http://www.contribuables.org/ + de 2 012 MILLIARDS DE DETTES !http://www.contribuables.org/2014/07/23/j-4-avant-le-jour-de-liberation-des-contribuables/

  • 300CH le mercredi 23 juil 2014 à 23:38

    Savez-vous que le travail ne paie plus aujourd'hui ?Oui, notre système de protection sociale est très généreux...Si généreux qu'il est tentant de rester au fond de son lit le matin !

  • 300CH le mercredi 23 juil 2014 à 23:36

    Les aides sont distribuées sans aucune contrepartie. Nos concitoyens sont habitués à ce que la collectivité trouve des solutions à leur place, légitimant de fait une dépendance financière totale vis-à-vis de l'Etat providence.

  • 300CH le mercredi 23 juil 2014 à 23:35

    Suite: L'assistanat anesthésie les citoyens, réduisant à néant l'esprit d'initiative, aliénant les hommes au lieu de les responsabiliser. L'impact psychologique de ces perfusions systématiques à l'argent public est beaucoup moins anodin que ce que l'on pourrait croire au premier abord.

  • dsta le mercredi 23 juil 2014 à 22:13

    Quant on n'a rien dans la citrouille (Cf. "Heuliez était viable, selon elle"), on ne peut s'attendre qu'a ce type de proposition insensée ou on l'on ponctionne les épargnants jusqu'à temps qu'ils se barrent !

  • M2766070 le mercredi 23 juil 2014 à 19:10

    er3w y a QUE François ASSELINEAU qui dit la vérité, on lui interdit la tv et les gdes ondes ... Bourd1 et tout et tout, mais par contre on peut voir et entendre bet Kacem à tire larogo foutu la France...

  • er3dw le mercredi 23 juil 2014 à 19:05

    On a la société que l'on mérite. 50% d'abstention aux élections! Vote pour des gens qui n'ont aucun programme concret!. (que des phrases générique, rien de concret sur les impôts et les dépenses)

  • pichou59 le mercredi 23 juil 2014 à 18:59

    encore du profit pour les GLANDEURS...... et puis il faut plus de contrôle des syndicats inter communaux et assimilés, qui gèrent l'eau : train de vie dépenses somptuaires investissements inutiles se regrouper pour coûter moins cher, supprimer les indemnités car tous les élus perçoivent d'autres indemnités....