Vers un revenu de base pour tous ?

le
89
Le revenu de base varie dans son montant selon les versions, de 450 à 1 000 euros.
Le revenu de base varie dans son montant selon les versions, de 450 à 1 000 euros.

Faut-il verser à chaque Français, sans condition aucune, un revenu de base ? L'idée peut paraître utopique, mais elle est de plus en plus évoquée dans le débat public. Mercredi, le Conseil national du numérique en a même fait une de ses 20 propositions, dans un rapport très sérieux sur l'avenir du travail et de l'emploi à l'heure du numérique commandé par l'ancien ministre du Travail François Rebsamen et remis à son successeur, Myriam El Khomri.

Mais il n'est pas le seul. Mi-novembre, le député Les Républicains des Français à l'étranger Frédéric Lefebvre avait défendu la même idée dans un amendement. L'ancien ministre de Nicolas Sarkozy plaide depuis pour une « allocation universelle » de 500 à 600 euros de la naissance jusqu'à 18 ans puis de « 800 à 1 000 euros ou plus » par Français. Rien de moins !

« L'éventualité d'un chômage structurel »

Quel que soit le terme utilisé, « revenu de base », « allocation universelle », « revenu d'existence », l'idée n'est pas nouvelle. Elle a été régulièrement explorée dans la littérature économique comme un moyen de lutter contre la pauvreté. Mais, face aux transformations du marché du travail, la persistance d'un chômage important ? alors même que le système de protection sociale français est fondé sur l'emploi ?, elle revient sur le devant de la scène.

« Les acteurs publics...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • g.gigon le lundi 11 jan 2016 à 23:59

    Pepitobo on ne parle pas de salaire mais d'un revenu, le salaire lui s'obtient par le travail et du travail il y en aura pas pour tous le monde. Pas plus d'immigration car beaucoup de pays vont y venir à ce revenu.

  • pepitobo le lundi 11 jan 2016 à 23:37

    2017 approche et puisque sans travail il n'y a pas de salaire on invente le salaire sans travail...le temps que les élections soient passées!!! elle est pas belle la vie en socialie??? quelle formidable appel d'air pour l'immigration! et quel encouragement a la fainéantise ambiante!!!

  • denios42 le lundi 11 jan 2016 à 21:48

    public *, commerciale*

  • denios42 le lundi 11 jan 2016 à 21:35

    Ensuite, les "inactifs, recevant "leurs allocs", vont consommer tout sauf du made in France (trop cher ou trop raffiné pour eux), participant à l'augmentation des importations, et dégradant de même la balance commercial.

  • denios42 le lundi 11 jan 2016 à 21:32

    Une allocation universelle ? Ou "la glande pour tous au frais de la princesse." Ce pays a vraiment la tête à l'envers. On récompense la fainéantise et on punit la réussite. Le social en France se traduit et se traduira par une double peine (fuites du circuit Keynésien). Tout d'abord en ponctionnant à mort les personnes dynamiques, créateurs de richesses ou de service publique de qualité, d'impôts ou taxes en tout genre, ce qui freinera l'investissement et les exportations.

  • sibile le lundi 11 jan 2016 à 20:16

    l'argent tombe du ciel, c'est bien connu ..... ces génies ne réalisent même pas ce que l'on donne à des gens qui ne font rien, il a fallu le prendre à des gens qui travaillent

  • mark92 le lundi 11 jan 2016 à 20:08

    OK mais qui va payer ?? Les élus qui votent les lois avec leurs larges indemnités ou les impôts de ceux qui en paient pour ceux qui sont assistés professionnels. C'est un bon appel aux migrants. Venez chez nous: logés, rasés (la ils vont pas aimer) nourris gratos et 1000€/mois à vie. 500€/mois par enfant... Super les dirigeants du PS.

  • hema769 le lundi 11 jan 2016 à 17:16

    Ça fera 2200€ si tu travaille une belle incitation et en plus de l'argent qui repart aussi tôt dans notre économie Tout les économiste de droite comme de gauche sont d'accord la dessus faut juste un ministre un peut moins bête que Macron

  • gache1 le lundi 11 jan 2016 à 17:13

    Cette idée géniale me fait penser à celle qui consistait à réduire le temps de travail pour supprimer le chômage. Quand on voit le résultat, je doute du génie de cette nouvelle idée.

  • sibile le lundi 11 jan 2016 à 17:12

    2 000 euros par personne, ce serait tout de même plus confortable