Vers un renforcement des contrôles sur le jus d'orange en Australie

le
0
Après les Etats-Unis, c'est au tour de l'Australie de s'inquiéter de la présence de carbendazime dans le jus d'orange. Au début du mois, des traces de ce fongicide avaient été détectées aux Etats-Unis dans du jus d'orange en provenance du Brésil, premier exportateur mondial.

Citrus Australia, l'organisation nationale des producteurs d'agrumes, demande désormais au gouvernement d'augmenter le nombre de tests sur le jus d'orange importé, pour éviter tout risque sanitaire. Les doses pour le moment mesurées sont infimes, mais le carbendazime est interdit depuis deux ans en Australie.

Alors que plus de 300.000 tonnes d'oranges brésiliennes sont destinées chaque année à l'Australie, Citrus Australia profite des craintes nées aux Etats-Unis pour inciter les consommateurs à se tourner vers la production locale. "Ils peuvent avoir totalement confiance dans le jus d'orange s'ils choisissent celui qui porte le label Produit en Australie", indique l'association.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant