Vers un remède contre les effets du jet lag

le
0
Des chercheurs anglais ont identifié le gène expliquant la fatigue du jet lag. » Les rythmes circadiens

À l'issue d'un grand voyage, les effets du décalage horaire se font sentir plus ou moins longtemps. Il faudrait en moyenne un jour par fuseau horaire traversé pour récupérer un rythme normal, soit sept jours après un déplacement sur la côte Est américane, estime l'agence spatiale américaine (NASA). Des chercheurs de l'université d'Oxford ont tenté de comprendre les mécanismes qui déclenchent cette fatigue. Leurs résultats, publiés dans la revue scientifique Cell , ont révélé le rôle essentiel d'une protéine cérébrale dans la régulation du rythme biologique.

L'importance de la lumière dans la synchronisation du rythme biologique est bien connue. Lorsque la rétine perçoit de la lumière, elle active certains gènes dans le cerveau (et les protéines qu'ils synthétisent): c'est ce qui explique que nous soyons actifs en plein jour, et passifs la ...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant