Vers un plan contre le gâchis alimentaire en France

le
5
UN PLAN CONTRE LE GÂCHIS ALIMENTAIRE EN FRANCE EN PRÉPARATION
UN PLAN CONTRE LE GÂCHIS ALIMENTAIRE EN FRANCE EN PRÉPARATION

PARIS (Reuters) - Le ministre délégué à l'Agroalimentaire va proposer un plan de lutte contre le gâchis alimentaire comprenant un volet éducatif et des mesures sur le conditionnement, annonce samedi le ministre de l'Agriculture, Stéphane Le Foll, dans un entretien au Parisien.

Chaque Français jette en moyenne 90 kilogrammes par an de produits alimentaires encore bons à manger, souligne le quotidien.

"Guillaume Garot (ndlr, le ministre délégué à l'agroalimentaire) va proposer un plan de lutte contre le gaspillage", annonce Stéphane Le Foll.

"D'abord un volet prévention avec des campagnes d'information, parce que le combat contre le gâchis alimentaire commence d'abord par l'éducation; ensuite des mesures sur le conditionnement des produits, pour arrêter de tout acheter par lot de 4 ou de 6 et permettre d'acheter, par exemple, des yaourts à l'unité", ajoute-t-il.

Le gouvernement entend également récupérer les produits jetés dans les marchés régionaux et nationaux parce qu'ils ne répondent pas aux critères de calibrage, indique le ministre, sans préciser les modalités d'une telle démarche.

Chine Labbé

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • c.debarg le samedi 20 oct 2012 à 14:02

    pourquoi ne pas faire l'elevage de cochons dans chaque ecole

  • rleonard le samedi 20 oct 2012 à 12:02

    qu'ils commencent par mettre au pas toutes les collectivités locales et nationales qui gaspillent à tout va à chaque fois qu'il y a une reception

  • knbskin le samedi 20 oct 2012 à 11:44

    Et puis bon, admettons qu'on arrive à diminuer le "gâchis alimentaire" : ça va améliorer quoi, concrètement ?

  • knbskin le samedi 20 oct 2012 à 11:43

    L'exemple des yaourts est mal choisi : ce produit, pasteurisé, se conserve en fait beaucoup plus longtemps que sa "date limite de consommation". Donc même une personne seule a largement le temps de manger ses 4 yaourts avant péremption réelle. La logistique des emballages est un vrai problème d'économies d'énergie et de MP, sur lequel les indsutriels travaillent déjà : attention à l'effet "mouche du coche" ...

  • knbskin le samedi 20 oct 2012 à 11:39

    Hum ! Le gâchis est certainement plus grand dans les pays où les citoyens souffrent de malnutrition ou de famine. C'est un problème de logistique globale. Attention à ne pas augmenter le gâchis total en tentant maladroitement de le réduire à tel ou tel niveau ... Et ça prouve au moins qu'on ne peut pas mourir de faim en France.