Vers un plan alerte enlèvement européen

le
0
Une convention va être prochainement signée entre la France, la Belgique et le Royaume-Uni.?

Convaincue de la nécessité d'un partenariat entre Facebook et la France pour lutter contre les enlèvements d'enfants, Nicole Guedj, présidente de la Fondation Casques rouges, a écrit le mois dernier une lettre dans ce sens. Dans un courrier adressé aux responsables français de ce réseau social sur Internet, l'ancienne secrétaire d'État aux Droits des victimes y indique qu'elle aimerait étudier avec eux la mise en place d'un protocole d'accord comme il en existe désormais entre le Canada et leur société.

Si cette demande aboutissait, toute personne qui en aurait formulé préalablement la demande serait informée sur son «mur» de l'alerte enlèvement. Des millions d'Internautes seraient donc «touchés». À ce jour et faute de mieux, la présidente de la fondation a créé dès 2009 une page Facebook dédiée à l'alerte enlèvement. Aujourd'hui, plus de 260.000 personnes y ont adhéré. Une influence qui pourrait être plus large mais cette initiative est polluée par d

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant