Vers un nouveau record de SMS pour les fêtes

le
0
Les opérateurs attendent 40% de SMS en plus le jour de l'An et un envol des MMS grâce aux smartphones.

Le record est battu chaque année, et 2010 ne dérogera pas à la règle les opérateurs se préparent à un nouveau raz-de-marée de SMS pour Noël et surtout pour la nuit de la Saint-Sylvestre.

Orange s'attend ainsi à une hausse de 40% avec 275 millions de SMS envoyés par ses clients le 1er janvier prochain. SFR pense dépasser la barre des 220 millions de SMS (+ 30%) la nuit du 31 décembre. Bouygues Telecom anticipe 113 millions de SMS le 31 et 195 millions le 1er janvier, soit un total de 308 millions de SMS en deux jours (contre 184 millions l'an passé). Au plus fort de la soirée, entre minuit et 1 heure, «Orange anticipe un pic à 25.000 SMS par seconde, contre 18 000 l'an dernier. C'est trente fois plus qu'un jour ordinaire», indique Stephan Kanis, directeur de l'exploitation des services Orange.

Surtout, nouveauté cette année, les opérateurs s'attendent à un envol des MMS (messages courts avec photo ou vidéo), en raison de la démocratisation des smartphones, type iPhone d'Apple, qui rendent l'envoi de ces messages beaucoup plus simple. Alors que désormais quelques clics suffisent, ils devraient être en hausse de plus d'un tiers. Bouygues Telecom table même sur un doublement, à 1,2 million de MMS le 31 décembre (contre 608.000 l'an dernier) et 2,4 millions le 1er janvier (contre 1,1 million).

Pas de jackpot financier

Si les réseaux sont mis à rude épreuve, les opérateurs, habitués à ces pics saisonniers, ne craignent pas la panne. Chaque année, ils se préparent en ajoutant des équipements dans leurs «centres SMS», et en renforçant leurs équipes. Orange va ainsi mobiliser 125 personnes supplémentaires, et SFR 70 personnes, dans les centres de supervision de leur réseau, situés à Paris et à Lyon.

En dépit de ces nouveaux records, les opérateurs ne devraient pas encore atteindre cette année le niveau plafond. Car, entre le boom des smartphones et l'essor des forfaits avec SMS illimités, les usages explosent. «Il n'y a pas de substitution des différents moyens de communication les uns par rapport aux autres. Tous sont en croissance», observe Guillaume de Lavallade, directeur des solutions réseaux de SFR. D'ailleurs, les appels voix, eux aussi, augmentent durant les fêtes, tant sur le fixe (trois fois plus de trafic) que sur le mobile (deux fois plus).

Si ces pics de trafic ne sont pas un jackpot financier pour les opérateurs (les SMS sont souvent déjà compris dans les forfaits et non facturés en plus), ils constituent pour les opérateurs une vitrine très importante pour démontrer leur ­savoir-faire technologique.

LIRE AUSSI :

» Les Français adeptes des v½ux virtuels

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant