Vers un nouveau plan pour la filière porcine bretonne

le
1
UN PLAN POUR LA FILIÈRE PORCINE BRETONNE EN PRÉPARATION
UN PLAN POUR LA FILIÈRE PORCINE BRETONNE EN PRÉPARATION

PARIS (Reuters) - Le ministre de l'Agriculture et son collègue de la Défense, président de la région Bretagne, ont annoncé dimanche la prochaine mise au point d'un nouveau plan de sauvetage de la filière porcine bretonne, en grande difficulté.

Les éleveurs bretons ont de nouveau manifesté, parfois violemment, en ce début d'année pour protester contre les cours trop bas de la viande de porc.

"Nous sommes en train de travailler avec Jean-Yves Le Drian (...) à un plan (...) sur la filière porcine bretonne", a dit Stéphane Le Foll lors de l'émission le Grand rendez-vous d'Europe 1-iTELE-Le Monde. "La semaine prochaine, nous allons proposer un plan global, structurant."

Le président de la région Bretagne, qui a obtenu de garder son poste de ministre de la Défense, a pour sa part déploré que les éleveurs de porcs bretons produisent à perte alors que leur compétitivité n'est, selon lui, pas en cause.

Invité du Grand Jury RTL-Le Figaro-LCI, Jean-Yves Le Drian a plaidé pour la réorganisation d'une filière, qu'il juge en fin de cycle.

"La difficulté en France, et singulièrement en Bretagne, c'est la filière qui est insuffisamment organisée", a-t-il expliqué. "Entre le producteur, l'abatteur, le transformateur et le distributeur, il y a une répartition de la valeur ajoutée qui n'est pas en faveur du producteur et tout ça est trop émietté."

Il faut en particulier que les producteurs puissent se regrouper pour peser plus lourdement face aux autres acteurs de la filière, a-t-il souligné.

Jean-Yves Le Drian a aussi souhaité des mesures au niveau européen pour que "les prix remontent".

Stéphane Le Foll a déclaré qu'il déposerait des propositions auprès de l'Union européenne dans la perspective du conseil des ministres de l'Agriculture de l'UE.

"Il y a un problème et moi je déposerai sur la table la semaine prochaine un mémorandum en vue de préparer le conseil européen du 15 février", a dit le ministre de l'Agriculture, qui rencontrera les dirigeants des syndicats agricoles FNSEA et Jeunes agriculteurs mardi.

(Emmanuel Jarry)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • heimdal il y a 10 mois

    Le type souhaite que les prix remontent !!!!On aura tout entendu dans ce gouvernement de gau chos .