Vers un doublement de la production irakienne de pétrole en 2020

le
0

(Commodesk) La production irakienne de pétrole pourrait doubler à l'horizon 2020, selon un rapport de l'Agence internationale de l'énergie (AIE) paru ce 9 octobre. Le pays aurait la capacité d'atteindre 6,1 millions de barils par jours en 2020 et 8,3 millions en 2035, contre 3 millions de barils par jour actuellement.

L'augmentation de la production se concentrerait essentiellement sur le sud du pays, dans les environs de Bessorah. La résolution des conflits avec le gouvernement autonome du Kurdistan, dont Bagdad conteste la signature de contrats avec les compagnies étrangères, ouvrirait aussi des possibilités de croissance au nord du pays.

Ces perspectives sont néanmoins inférieures à celles affichées par le gouvernement irakien, qui table sur 9 millions de barils par jour dès 2020. Selon l'AIE, cet objectif est peu réaliste en raison de divers obstacles : les investissements nécessaires pour améliorer les infrastructures (capacité de stockage du brut, d'acheminement de l'eau...), mais aussi les risques d'instabilité politique et de manque de main d'œuvre qualifiée.

L'AIE estime à 530 milliards de dollars les investissements nécessaires dans le secteur énergétique pour parvenir à son scénario de production à l'horizon 2035, soit 10% des revenus d'exportations escomptés.

Pour l'AIE, l'Irak devrait aussi développer sa production de gaz naturel pour permettre une modification de son mix énergétique, dans lequel le pétrole a aujourd'hui un poids écrasant. Passer à des centrales thermiques au gaz permettrait au pays d'augmenter ses recettes d'exportations pétrolières.

La réussite de l'Irak dans cette course à l'or noir aura aussi d'importantes conséquences pour l'économie mondiale. Selon les prospectives de l'AIE, l'Irak représenterait 45% de la croissance anticipée de la production mondiale de la décennie en cours... Un échec dans ce développement « mettrait les marchés énergétiques mondiaux sur une voie incertaine ».

Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant