Vers un déficit public «légèrement supérieur» à 3,7 % cette année

le
0
Fin juin, la Cour des comptes a averti que « le déficit public effectif pourrait se situer entre 3,8 % et 4,1 % » du PIB en fin d'année, si la croissance française était plus basse que le taux de 0,1 % prévu par le gouvernement.

Le ministre de l'Économie, Pierre Moscovici, a maintes fois répété ces derniers mois que le gouvernement ne demanderait pas d'efforts budgétaires supplémentaires cette année aux Français, même si la mauvaise conjoncture venait contrarier son scénario de finances publiques. Cela sous-entendait qu'un risque existait sur la prévision officielle de déficit ; un risque que le ministre n'avait pas formulé clairement. Vendredi, dans le Wall Street Journal, Pierre Mos­covici a reconnu que le déficit public pourrait être «légèrement au-dessus» de l'objectif officiel de 3,7 % du PIB (produit intérieur brut) en 2013.

Fin juin, la Cour des comptes a averti que «le déficit public effectif pourrait se situer entre 3,8 % et 4,1 %» du PIB...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant