Vers un couvre-feu à Lyon ?

le , mis à jour le
0
Des gendarmes patrouillent dans l'aéroport Saint-Exupéry près de Lyon ce samedi 14 novembre 2015.
Des gendarmes patrouillent dans l'aéroport Saint-Exupéry près de Lyon ce samedi 14 novembre 2015.

La nuit a été calme à Lyon et en banlieue, mais les maires redoutent des débordements pour la nuit prochaine. Le préfet du Rhône se dit prêt à engager le couvre-feu sur la métropole lyonnaise "si nécessaire". "C'est une mesure possible juridiquement, je n'exclus pas de le faire dans des éléments de circonstance particuliers comme des manifestations de joie faisant allégeance au terrorisme et appelant une réplique violente", a expliqué le préfet Michel Delpuech. "Certains élus ont des craintes de ce type. On évalue les situations de ce type dès maintenant", a indiqué le préfet Michel Delpuech.

Il a organisé samedi matin, dans le cadre de l'état d'urgence, une réunion avec tous les états-majors de sécurité, les parlementaires, les maires des villes et les représentants du parquet pour leur indiquer les mesures à prendre dans le département. Les services de sécurité sont ainsi engagés au maximum, avec des contrôles systématiques aux frontières suisses et italiennes qui jouxtent la région Rhône-Alpes ainsi qu'à l'aéroport de Lyon Saint-Exupéry. La sécurité publique est renforcée à son maximum, le plan Vigipirate est resserré avec des contrôles de sacs et des lieux de grande fréquentation. Cinquante-trois équipages de la police nationale sont dépêchés samedi sur le terrain, déployés dans les gares, les centres commerciaux, les aéroports. Cette présence devrait monter progressivement en puissance avec la possibilité...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant