Vers un accord avec Valenciennes ?

le
0
Vers un accord avec Valenciennes ?
Vers un accord avec Valenciennes ?

Qui sera l'heureux élu ? Depuis quelques semaines, le dossier d'accueil du RC Lens la saison prochaine crée des remous au sein du football nordiste. Les Sang et Or cherchent en effet un stade (ou plusieurs) qui pourrait les accueillir en 2014-15 pendant la période de rénovation de Bollaert en vue de l'Euro 2016. Pour le moment, le club présidé par Gervais Martel s'est heurté aux refus polis de ses voisins. Qu'il s'agisse de Lille ou de Valenciennes, personne ne semble encore prêt à s'accorder. Un homme semble pourtant aujourd'hui optimiste. Il s'agit de Daniel Percheron, le président de Région. « J'ai bien compris les contraintes des grands clubs, a-t-il confié à la Voix du Nord. J'ai reçu récemment le président de Valenciennes et je crois que nous allons vers un véritable accord. »

Legrand et Seydoux ne sont pas très chauds

Un son de cloche pourtant bien différent quand on interroge Jean-Raymond Legrand. « J'ai effectivement rencontré Daniel Percheron pour évoquer ce sujet mais aussi d'autres dossiers, a confirmé le président de VA, joint jeudi soir par la Voix du Nord. Pour moi, rien n'a changé. D'abord parce que ce n'est pas moi qui décide, ce sont les élus de Valenciennes Métropole. Ma position est la même. J'attends toujours que tout le monde se mette autour d'une table, avec Valérie Létard, Martine Aubry, Daniel Percheron, Michel Seydoux, Gervais Martel et moi-même. Il n'est pas question que Valenciennes accueille Lens toute une saison. Nous prendrons notre part comme Lille et d'autres. » Du côté du LOSC, on n'a pas l'intention de lâcher beaucoup de lest. « J'ai consulté tous les services de préfecture et on est arrivé à la conclusion que c'était techniquement impossible de recevoir le RC Lens pendant dix-huit mois », avait assuré Michel Seydoux, le président lillois, il y a quelques semaines.

La LFP impose deux stades maximum pour jouer sa saison

Une position ferme et définitive qui ne fait évidemment pas les affaire du RC Lens. Les Sang et Or ont bien pensé à faire jouer les grands matchs à Lille et les autres répartis entre Calais et Valenciennes. Problème de taille : la LFP impose, dans son règlement, deux stades maximum pour jouer sa saison. Le dossier reste donc complexe, d'autant qu'un match politique est au c?ur du débat. « On peut regretter que le Grand Stade financé en partie par la région n'accueille pas Lens, expliquait Martine Aubry sur l'antenne de nos confrères de France Bleu il y a peu. Mais Michel Seydoux a ses arguments : le loyer, les matchs du LOSC? C'est à lui qu'appartient la décision sur le plan juridique. Je ne vais pas, moi qui demande chaque jour aux habitants de ma ville de respecter les lois, dire l'inverse de ce que la législation m'impose. » Lille pourrait aussi se souvenir que le RCL l'avait gracieusement accueilli à Bollaert pour deux campagnes de Ligue des champions en 2001-02 et 2006-07. Le LOSC aurait-il la mémoire courte ?

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant