Vers plus d'exigence pour certaines banques

le
0
Les régulateurs internationaux veulent fixer de nouvelles règles pour 30 banques portant un risque systémique. BNP Paribas fait partie de la liste, en revanche Crédit Agricole et Société Générale en seraient exclues.

Les trop grandes banques n'ont plus la cote. Les régulateurs internationaux plancheraient sur un moyen de dissuader les établissements d'atteindre des tailles critiques, représentant un risque systémique. L'objectif est d'éviter de reproduire la situation de 2008 où, au plus fort de la crise, les pouvoirs publics ont été contraints de venir à la rescousse des banques qualifiées de «too big to fail», autrement dit les établissements dont la faillite pouvait mettre en péril le système financier.

Le Comité de Bâle sur la régulation bancaire qui se réunira la semaine prochaine envisagerait ainsi la mise en place de mesures spécifiques aux trente plus grandes banques mondiales, rapportent Bloomberg et le Financial Times. L'idée serait de leur imposer des nouvelles exigences de fonds propres supérieures aux autres établissements via l'application d'un nouveau ratio prudentiel spécifique. Si ces mesures sont validées, la réserve supplémentaire de capital que les ét...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant