Vers moins de 10.000 salariés à France Télévisions

le
0
Prévue d'ici à 2015, la baisse des effectifs de l'entreprise publique devrait dégager 60 millions d'euros d'économies.

Aurélie Filippetti, la ministre de la Culture et de la Communication, encourage France Télévisions à réduire ses effectifs. Elle a accusé le groupe d'entretenir un sureffectif chronique notamment dans ses couches dirigeantes. Aujourd'hui, l'entreprise de l'audiovisuel public met sa politique sociale au carré. Rémy Pflimlin, son président, a montré l'exemple en début d'année en supprimant les patrons des chaînes. Puis il a demandé à ses directeurs de réduire les strates hiérarchiques qui vont de trois à sept niveaux selon les secteurs. Le but étant d'en supprimer au moins un. Par ailleurs, le poids salarial des vingt plus hautes rémunérations a été réduit de plus de 15 %. Mesure symbolique, la garde rapprochée du président a accepté de diminuer la part variable de leur salaire d'un quart et de renoncer à toute augmentation individuelle.

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant