Vers l'arrivée de plusieurs smartphones modulaires sur le marché d'ici 2017

le
0
Vers l'arrivée de plusieurs smartphones modulaires sur le marché d'ici 2017
Vers l'arrivée de plusieurs smartphones modulaires sur le marché d'ici 2017

Le printemps a été riche en événements concernant l'arrivée sur le marché des premiers modèles de smartphones modulaires, avec la sortie du LG G5 et la présentation d'une version aboutie du projet Ara signé Google. Ce type de téléphone se distingue par ses "blocs" interchangeables permettant d'augmenter leurs performances ou de remplacer une pièce défectueuse.C'est le concept d'un designer néerlandais, Dave Hakkens, qui est à l'origine du phénomène. Ses Phonebloks sont des petits modules (processeur, disque dur, capteur photo, etc.) pouvant être facilement changés et mis à jour. Assemblés, ils forment un smartphone plus ou moins optimisé, à la manière d'un PC de bureau par exemple. Au delà des économies que cette solution pourrait générer pour les utilisateurs, il s'agit également d'un bon moyen de lutter contre l'obsolescence programmée des smartphones.

Cette idée a inspiré le laboratoire ATP de Google qui a développé le projet Ara. D'abord présenté comme un projet similaire, constitué de presque autant de modules qu'un smartphone peut avoir de composants, il a peu à peu évolué jusqu'à devenir une réalité un peu moins ambitieuse lors de la dernière conférence Google I/O de Mountain View (États-Unis). Il prend désormais la forme d'un smartphone doté de 6 modules interchangeables seulement : 2ème écran, capteur photo, mémoire, haut-parleur, etc. L'écran, le processeur et le mémoire vive sont quant à eux regroupés dans un seul et même bloc ne pouvant pas être modifié. Un kit pour développeurs doit être distribué à l'automne avant une commercialisation auprès du grand public courant 2017.

Il existe un autre smartphone fonctionnant sur le même modèle, en provenance de la Finlande et beaucoup moins médiatisé. Le PuzzlePhone se compose d'uniquement trois blocs (un pour l'écran, un autre pour la batterie et enfin le coeur du système avec processeur, mémoire et capteur photo regroupés) et ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant