Vers des notes éliminatoires au bac

le
0
Un rapport est remis en ce sens lundi au ministre de l'Éducation

«Le temps est venu de débattre du baccalauréat», affirmait Nicolas Sarkozy fin février lors de son discours de Montpellier sur l'éducation alors que ce sujet est pour le moment laissé en jachère par François Hollande. Le candidat de l'UMP s'inspirera sans doute du rapport de l'Inspection générale sur l'organisation du bac présenté lundi au ministère de l'Éducation nationale. Luc Chatel, le ministre de l'Éducation, avait promis il y a quelques mois quelques pistes d'amélioration pour «redonner ses lettres de noblesse au baccalauréat».

Aujourd'hui, alors que 65 % des jeunes Français obtiennent cet examen, dont un peu plus de la moitié un bac général, ce dernier demeure aussi indétrônable que la tour Eiffel. Dans tous les sondages d'opinion, les Français demeurent très attachés à ce rite de passage. Régulièrement, des professeurs s'inquiètent cependant de ce qu'il ne certifie plus un niveau de connaissances dans une filière donnée.

Dans les entourages du m

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant