Vers des états généraux de la PMA

le
0
Le projet de loi d'ouverture de cette technique aux couples de femmes pourrait en être retardé.

Est-ce le début d'un abandon, le premier signe d'un fléchissement du projet de loi sur la PMA? Les discussions sur l'ouverture de la procréation médicalement assistée aux couples de femmes, point de crispation du débat sur le mariage pour tous, pourraient en tout cas durer plus longtemps que prévu.

Jeudi, le Comité consultatif national d'éthique (CCNE) a indiqué s'être autosaisi d'une «réflexion globale» sur les «indications sociétales» de la PMA. Son président, Jean-Claude Ameisen, fraîchement nommé par François Hollande à la tête du comité, est allé plus loin vendredi en évoquant dans les colonnes du Mondela tenue d'états généraux qui pourraient rendre leurs conclusions à l'automne 2013. Un calendrier qui ne cadre pas avec le projet de loi «famille» promis par le gouvernement pour le 27 mars prochain et axé sur l'ouverture de la PMA aux couples de fem...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant