Vers de plus en plus d'imprimantes 3D à moins de 1.000 euros

le
0
Vers de plus en plus d'imprimantes 3D à moins de 1.000 euros
Vers de plus en plus d'imprimantes 3D à moins de 1.000 euros

Le fabricant Dremel annonce l'arrivée en France en septembre 2015 de son imprimante Idea Builder. Elle vient grossir une offre toujours assez limitée d'imprimantes 3D grand public accessibles pour moins de 1000 euros.Sous son aspect de four micro-ondes, Idea Builder est capable de créer des petits objets, jouets ou pièces détachées, à l'aide de filaments PLA. Elle est équipée d'un écran tactile couleur et d’un port pour cartes SD pour pouvoir importer et gérer n'importe quel fichier 3D. Dremel propose en outre toute une gamme de bobines de filament en noir, blanc, or, argent, rouge, orange, violet, bleu et vert pour 34,99 euros l'unité. L'imprimante devrait être disponible en France dès le 1er septembre 2015 dans certains magasins de bricolage et sur Amazon, au prix indicatif de 999 euros.

Cela fait environ deux ans maintenant que les particuliers peuvent acheter des modèles compétitifs à moins de 1.000 euros, bien que cette technologie n'en soit qu'à ses débuts. Le principe de l'impression 3D est de reproduire en trois dimensions n'importe quel objet, généralement à base de plastique ou encore de cire.

Des fabricants comme l'Allemand 3D Freesculpt ou l'Américain XYZprinting proposent déjà ce type de modèles relativement bon marché. Certains cassent même carrément les prix, comme le Français Dagoma avec sa Discovery 200 bêta, disponible à partir de seulement 299 euros. Quant aux plus curieux, ils peuvent aussi aller soutenir et financer des solutions alternatives, parfois moins chères, via la plateforme de financement participatif Kickstarter. Ainsi, un projet, malheureusement avorté depuis, d'imprimante 3D pour les enfants avait été développé par la start-up californienne Mission Street Manufacturing. Ce modèle, le Printeer, permettait de créer et d'imprimer n'importe quelle création réalisée à l'aide d'une application dédiée sur iPad, simple d'accès pour n'importe quel enfant à partir de 5 ans.

Le progrès aidant, ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant