Vers 45 milliards d'euros dépensés sur internet en 2012

le
0
Peter Kirillov/shutterstock.com
Peter Kirillov/shutterstock.com

(Relaxnews) - Avec une progression des ventes de 21% au troisième trimestre, la Fédération e-commerce et vente à distance (Fevad) estime, que sur la totalité de 2012, 45 milliards d'euros auront été dépensés sur internet. Selon son enquête trimestrielle, les fêtes de fin d'année devraient générer neuf milliards d'euros, une bourse en hausse de 18% par rapport à Noël 2011.

Dans un contexte économique incertain, qui voit ressurgir sans cesse les mots "austérité" et "récession", internet s'impose comme une exception insolente. Depuis le début de l?année, et comme en 2011, la croissance de son chiffre d'affaire enchaîne les résultats à deux chiffres. Au troisième trimestre, le montant total de ses ventes a progressé de 21%. Au cours des neuf premiers mois, les internautes ont dépensé 33 milliards d'euros sur la toile.

Ce n'est pas tant que les Français augmentent leurs achats sur la toile, mais plutôt qu'ils sont de plus en plus nombreux à comprendre les avantages des achats en ligne. Au cours de la période juillet/septembre, plus de 1,7 million d'acheteurs supplémentaires ont ainsi été recensés. Et dans le même temps, les cyberacheteurs baissent le montant de leur commande, de l'ordre de 4% en moyenne pour s'établir à 88?.

Autre paramètre à prendre en compte : l'augmentation des plateformes marchandes. Elles sont 20% de plus à s'être lancées sur la toile au troisième trimestre.

Et maintenant, le e-commerce sur mobile

Avec l'expansion des smartphones, le e-commerce a découvert une nouvelle manne, lui permettant d'attirer de nouveaux consommateurs. Les ventes sur mobile ont ainsi bondi de 18% au troisième trimestre, comparées au second. Sur un an, la progression est vertigineuse : +150%.

Des vêtements, de la high-tech et des voyages

Les leaders des achats en ligne restent les mêmes. Les internautes français ont plébiscité les plateformes de vente d'habillement (+13%), sous l'effet notamment des soldes et de la progression des ventes d'articles pour la rentrée en septembre. Par ailleurs, ils achètent des produits high tech (+7%), de l'électroménager (+7%) ainsi que des voyages (+6%).

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant