Verre d'eau jeté sur Saakachvili en Ukraine: la vidéo fait un carton sur internet

le
0
Verre d'eau jeté sur Saakachvili en Ukraine: la vidéo fait un carton sur internet
Verre d'eau jeté sur Saakachvili en Ukraine: la vidéo fait un carton sur internet

La vidéo de la querelle entre l'ex-président géorgien Mikheïl Saakachvili, devenu gouverneur régional en Ukraine, et un ministre ukrainien qui lui a lancé un verre d'eau a fait un carton sur internet mercredi.La vidéo de l'incident opposant le ministre de l'Intérieur ukrainien Arsen Avakov et M. Saakachvili lors d'une réunion à huis clos à la présidence lundi soir a été visionnée plus de 300.000 fois dans les deux premières heures suivant sa publication mercredi par M. Avakov sur sa page Facebook.Sur ces images, publiées peu de temps après aussi par M. Saakachvili qui est un proche du président, les deux responsables s'insultent lors d'un vif échange, malgré les appels au calme du chef de l'État Petro Porochenko, qui finit dépité la tête entre les mains."Je vais prouver que vous êtes un voleur, vous personnellement (...). Tout le pays le sait", lance l'ex-président géorgien à M. Avakov, qui lui lance alors un verre d'eau au visage."P... de salaud!", rétorque le ministre. "Tu as ruiné ton pays, fiche le camp du mien!", poursuit-il, sous les regards ahuris d'autres responsables présents à cette réunion consacrée aux réformes en Ukraine."De ton pays? Je suis Ukrainien!", enchaîne M. Saakachvili, qui a reçu le passeport ukrainien avant sa nomination en mai au poste de gouverneur d'Odessa (sud) et qui a récemment été déchu de sa nationalité géorgienne."Je suis Ukrainien moi aussi", hurle le ministre, arménien de souche. "Et toi, tu es un menteur, un clown, bordel!"Alors que le président Porochenko finit par clore la réunion, le Premier ministre Arseni Iatseniouk, assis à ses côté, entre à son tour dans le débat. "Un menteur, voilà ce que tu es !" lance-t-il à M. Saakachvili. "On t'a invité dans notre pays pour faire des choses et non des magouilles politiques", ajoute-t-il.Cette scène, qui illustre les tensions croissantes au sein de la ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant