Vern Cotter : " Ne pas laisser d'espaces à Fofana "

le
0

Vern Cotter, l'ancien entraîneur de Clermont aujourd'hui à la tête de l'Ecosse, s'est exprimé sur les points forts de l'équipe de France avec notamment un joueur qu'il connaît très bien, puisqu'il l'a lui-même révélé, Wesley Fofana.

Vern Cotter, vous avez effectué deux changements contre la France. A quel genre de match vous attendez-vous ?
Nous avons déjà vu sur les trois premiers matchs une équipe de France qui se replace beaucoup, qui fait beaucoup de passes et qui cherche les intervalles sans négliger non plus la puissance nécessaire pour passer. Ils ont une bonne conquête. C’est une équipe qui vient bien entendu chercher une victoire ici. Mais nous connaissons la culture, la façon de faire des Français. Cette équipe essaiera de tenter de nous jouer avec sa puissance. Ils vont essayer de nous prendre dans l’axe dans un premier temps avant d’aller sur les extérieurs. C’est clair que ce sera un match compliqué. Nous nous préparons du mieux possible pour ce match face à une bonne équipe. 

Sentez-vous depuis que vous avez pris l’Ecosse des certitudes et un grand progrès de cette équipe ?
Nous étions contents de pouvoir gagner il y a quinze jours (face à l’Italie, ndlr). Je pense que c’est une bonne chose car nous n’avions pas gagné depuis le début du tournoi avant ce match. C’est un groupe jeune mais il a envie de travailler puis jouer des matchs de haut niveau. Notre défi est de rester régulier dans la performance. Je trouve que parfois nous sommes très bons et qu’à des moments nous nous relâchons un petit peu. Pour nous, il faut rester concentrés dans la préparation car on sait qu’elle est très importante. On essaie d’être bon aux entraînements pour être bon sur les matchs. Il reste plein de points à améliorer. 

Wesley Fofana, que vous avez lancé en Top 14 avec Clermont, jouera à l’aile, que peut-il apporter à ce poste ?
Franchement, j’aurais préféré qu’il ne joue pas. A l’aile, il amène bien évidemment ses qualités. Il est très bon ballon en main. Si on lui laisse quelques centimètres, il va accélérer et trouver l’intervalle. Et dès qu’il a passé la ligne d’avantage, pour le rattraper c’est vraiment difficile. Il a également un bon raffut et il est très difficile à mettre au sol. De plus s’il avance, les autres joueurs vont le suivre et c’est là que l’équipe de France devient dangereuse. Nous allons donc garder un œil sur Wesley car c’est un joueur de qualité mais il y en a quatorze d’autres à surveiller voire vingt-trois sur la fin de match. Cela va être difficile. 

Une question sur Guy Novès, nous savons que vous avez beaucoup de points communs avec lui. Avez-vous déjà chassé avec lui ?
Oui, on a chassé ensemble. C’est quelqu’un que je respecte beaucoup. Il a beaucoup de valeurs humaines et il respecte ce sport. Il est très professionnel et compétent. Je sais qu’il prépare le XV de France du mieux possible (rires). Nous sommes prévenus. 

Reconnaissez-vous quelque chose de particulier dans sa façon d’entraîner, dans sa patte ?
Je vois déjà un état d’esprit. Il souhaite faire vivre le ballon, qu’il y ait plus de temps de jeu. Nous voyons qu’il demande aux joueurs de prendre plus d’initiatives. C’est quelque chose qu’il a fait avec Toulouse et il a obtenu des résultats. Il met une pression positive sur ses joueurs. J’espère qu’il prendra quelques verres de whiskys la veille au soir pour qu’il soit un peu fatigué dimanche. 

A titre personnel, est-ce un match que vous attendez avec plus d’impatience ?
Non à ce niveau, nous préparons tous les matchs pour gagner, et cela fait plaisir bien sûr de voir des amis venant de la France. Je vais pouvoir passer un peu de temps avec eux après le match. Mais la première chose c’est la rencontre de dimanche. Pour nous, les matchs à Murrayfield sont d’autant plus importants.

Quelles sont les lacunes respectives des deux équipes ?
C’est difficile car nous, nous essayons de développer nos points forts. Et je pense, qu’ils en font de même. Aucun match ne ressemble à un autre. A mon avis, ils sont en train de préparer et ils ont bien travaillé sur les points qu’ils leur avaient fait défaut lors du match au pays de galles. A ce niveau, il vaut mieux sefocaliser sur le match que tu vas faire plutôt que regarder les autres car ce sont de bons joueurs qui sont bien entraînés. Nous concernant, nous allons essayer de cacher nos lacunes.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant