Verglas : les urgences surbookées

le
2
L'épisode neigeux de ce début de semaine n'a pas fait que compliquer les déplacements. Il les a aussi rendus plus risqués. Les hôpitaux n'en finissent plus d'accueillir des victimes de mauvaise chute.

Une patinoire géante. Ce matin, les trottoirs de la capitale étaient très risqués pour les piétons. Sans surprise, les chutes se sont multipliées. Si «aucun accident violent n'est à déplorer sur les routes», selon Najat Vallaud-Belkacem, porte-parole du gouvernement, les hôpitaux n'en sont pas moins très occupés. A l'image du service des urgences de l'hôpital Lariboisière à Paris (10ème). «C'est une catastrophe! Aux urgences, tout le monde est là pour la traumatologie. Ce ne sont que des chutes de scooter, de moto et même de piétons» explique ainsi l'un des urgentistes de l'hôpital, avant de repartir en direction de la salle d'attente, où patientent une petite vingtaine «d'accidentés de la neige». Même constat à la Pitié-Salpétrière: «On reçoit beaucoup plus de m...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • manx750 le mercredi 13 mar 2013 à 17:30

    municipalité de Paris : 30 saleuses pour toute la capitale ; Moscou : 16 000 chasse-neige 30 000 saleuses. vive la Hollandie socialiste démocratique et populaire !

  • manx750 le mercredi 13 mar 2013 à 17:13

    S'adresser à Delanoë Bertrand pour le règlement des factures de soins traumatologiques... Il a osé déclaré - sans rire - que ses agents "ont été formidables"à Paris... Les Parisiens ont pu apprécié l'humour de Notre Drame de Paris