Vercoutre, l'expérience ne fait pas tout

le
0
Vercoutre, l'expérience ne fait pas tout
Vercoutre, l'expérience ne fait pas tout

« Ce que je pense du match de Rémy Vercoutre ? Je ne sais pas ! Je n'ai pas revu les buts. Je n'ai pas envie de commenter. » Steve Mandanda n'est pas du genre à mettre de l'huile sur le feu. Pourtant, comme tout le monde, le gardien de l'OM n'a pu que constater la prestation médiocre de Rémy Vercoutre, dimanche à Gerland. Une première erreur fatale pour relancer l'OM juste avant la pause et une autre, moins évidente, sur l'égalisation marseillaise. Une performance qui n'a échappé à personne. Surtout pas à Rémi Garde, conscient que son équipe aurait dû ramener la victoire face à une équipe phocéenne indigente dans tous les compartiments du jeu. Au final, « l'un des meilleurs matchs » de la saison lyonnaise, dixit l'entraîneur des Gones, s'est soldé par un nouveau nul. Un coup d'arrêt de plus dans une saison pour l'instant anonyme.

Garde ne veut pas instaurer de concurrence

Cette nouvelle contre-performance relance en tout cas le jeu de la concurrence au poste de gardien de but de l'OL. Cette année, les blessures de Rémy Vercoutre puis d'Anthony Lopes n'ont pas permis à Rémi Garde d'instaurer ce principe. Le retour du second offre de nouvelles perspectives à l'entraîneur des Gones, qui préfère pourtant masquer l'évidence. « J'instaurerai après la trêve un plan de jeu avec un gardien qui jouera les matchs de championnat et l'autre qui jouera les coupes, a-t-il expliqué lors d'un point-presse lundi. Il ne doit pas y avoir de concurrence. Pour en avoir parlé avec Joël (Bats), je ne veux pas faire ça. Il y aura donc un gardien pour chaque système. » Mais lequel des deux jouera le championnat ? Sur ce point-là, Rémi Garde botte pour le moment en touche. On devrait en savoir un peu plus après la trêve. Une chose est certaine, c'est Anthony Lopes qui gardera le but lyonnais en Coupe de la Ligue cette semaine contre Reims. Rotation logique en coupe comme à Paris (Douchez) ou Marseille (Samba).

En fin de contrat cet été

En revanche, pour le match de dimanche contre Lorient, c'est encore flou? Si le jeune gardien des Gones paie son inexpérience, il n'a jamais vraiment déçu quand il a relayé Rémy Vercoutre, gravement touché le 27 avril dernier (rupture du ligament croisé antérieur du genou droit). Et certains au club verraient d'un bon ?il son intronisation en tant que numéro un. Oui mais voilà, son aîné est un cadre du vestiaire et le dernier « vestige » de la période dorée de l'OL. Son statut peut lui permettre de garder encore la confiance de son entraîneur, qui sait de quoi il est capable au meilleur de sa forme. Il ne faut pas oublier que Vercoutre est resté sept mois sans jouer à haut niveau et qu'il n'a donc certainement pas encore recouvert l'essentiel de ses moyens qui en avait fait un gardien déterminant lors de la première partie de saison 2012-13. En fin de contrat cet été, le gardien de 33 ans pourrait vivre ses dernières heures dans son club de toujours, là même où il a attendu dix ans dans l'ombre de Grégory Coupet, puis d'Hugo Lloris, pour enfin prendre une place de titulaire. Nul doute qu'il n'a pas l'intention de revivre ça.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant