Verbatim : ?Une rupture d'égalité?

le
0
Dans un entretien accordé au Figaro, le député UMP dénonce les dispositions du budget 2013 à propos lesquelles le Conseil constitutionnel s'apprête à statuer : ?Le taux majoré de l'impôt sur le revenu à 75% crée une rupture d'égalité, car il s'applique à une revenu non conjugalisé, et, par ailleurs, il présente un  caractère confiscatoire dans un certain nombre de situations, par exemple, au titre des plans de stock-options antérieurs à 2007.? Gilles Carrez  s'insurge aussi contre le prétendu plafonnement à 75% de l'ensemble formé par l'impôt sur le revenu, l'ISF et les prélèvements sociaux, ?dès lors qu'il prend en compte des revenus virtuels, comme les bénéfices non distribués ou certains produits de capitalisation?.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant