Verbatim «Une intégration fiscale à minima»

le
0
Thilbault Stipal
Thilbault Stipal

(lerevenu.com) - Dans son dernier point de vue, publié comme d'habitude dans une page de publicité de la presse quotidienne, le fondateur de la société de gestion d'actifs se prononce en faveur d'une «intégration fiscale a minima» en Europe.

«Je préconise la mise en place d'une limitation européenne à 50% des prélèvements fiscaux sur les revenus personnels disponibles. Libérée de la menace d'une fiscalité confiscatoire, l'Europe redeviendrait ainsi, dans son ensemble, une terre d'attraction pour les entrepreneurs et éviterait une concurrence fiscale malsaine entre ses Etats-membres.»

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant