Verbatim ?Le LBO traditionnel n'existe plus?

le
0
DR
DR

(lerevenu.com) - Le holding de capital-investissement a souvent eu recours à des montages financiers dits de LBO (Leveraged management buy-out) associant un peu de capital et beaucoup de dette.

Le président de son directoire Patrick Sayer constate néanmoins que «la dette reste chère, les perspectives de taux de croissance nulle, alors que la pression fiscale augmente».

Eurazeo prépare l'ouverture d'un bureau en Asie pour renforcer son réseau international.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant