Verbatim «Certains banquiers ont la mémoire courte»

le
0
DR
DR

(lerevenu.com) - La législation d'application (CRD4) des futures normes de solvabilité (Bâle III) ne fait pas l'unanimité. Michel Barnier s'étonne de ces prises de position, dans un entretien publié aujourd'hui par Les Echos.

«Certains banquiers ont la mémoire courte. La crise ouverte il y a quatre ans et demi a cassé la croissance et fait apparaître certains comportements absolument irresponsables ou scandaleux : produits toxiques, bonus injustifiables, absence de supervision, conflits d'intérêts, etc. Le G20 a décidé de mettre de l'ordre.»

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant