Verbaliser les baigneurs imprudents: compliqué

le
0
Théoriquement, il est déjà possible de punir d'une amende les vacanciers qui ne respectent pas le drapeau rouge. Mais, compliquée à mettre en oeuvre, cette possibilité est rarement utilisée.

Préoccupée par les multiples noyades sur le littoral français depuis le début de l'été, la ministre du Tourisme Sylvia Pinel n'a pas écarté, lundi, la possibilité de punir d'une amende les personnes qui ne tiennent pas compte du drapeau rouge prohibant la baignade lorsque les conditions sont dangereuses. «Il faut prendre davantage en considération la responsabilité des parents et de l'ensemble des personnes qui vont à l'eau alors que c'est interdit, a-t-elle déclaré sur RTL. Cela peut passer par la verbalisation mais je souhaite surtout qu'il y ait une prise de conscience collective, il n'est pas normal que les vacances se transforment en drame.»

En visite à Mimizan-Plage (Landes) la semaine dernière, le ministre de l'Intérieur Manuel Valls avait quant à lui i...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant