Veolia se réorganise et relève son objectif d'économies

le
0
PREMIER TRIMESTRE EN BAISSE POUR VEOLIA
PREMIER TRIMESTRE EN BAISSE POUR VEOLIA

par Benjamin Mallet

PARIS (Reuters) - Veolia a annoncé vendredi la mise en place d'une nouvelle organisation par zones géographiques, et non plus par métiers, qui lui permet de relever son objectifs d'économies à l'horizon 2015.

Le groupe, dont les résultats du premier trimestre ont reculé sous l'effet de la baisse des volumes de déchets traités en Europe et de ses marges dans l'eau en France, prévoit désormais 750 millions d'euros de réductions de coûts nets en 2015 contre 470 millions jusqu'à présent.

Le numéro un mondial de la gestion de l'eau et des déchets a précisé que son nouvel objectif incluait 70 millions d'euros au titre des efforts de mutualisation, 100 millions au titre des achats et 110 millions à travers "des projets d'efficacité dans les métiers et les sièges".

"La nouvelle organisation permettra au groupe d'être à la fois plus proche de ses clients, tant locaux que globaux, d'être plus simple, plus manoeuvrant et enfin plus performant", a déclaré son PDG, Antoine Frérot, lors d'une conférence téléphonique.

"Cette organisation va permettre un meilleur pilotage stratégique et industriel du groupe et une simplification de son fonctionnement, avec une organisation territoriale qui sera le miroir d'une organisation plus forte", a-t-il ajouté.

Interrogé sur les réductions d'effectifs prévues par Veolia Environnement dans sa division Eau en France, Antoine Frérot a également déclaré : "Ces 1.500 suppressions de postes (...) suffiront pour mettre en oeuvre le plan de 'reengineering' de nos activités."

Veolia a enregistré au premier trimestre un résultat opérationnel récurrent de 405 millions d'euros (-1,5%), une capacité d'autofinancement opérationnelle de 541,5 millions (-6,7%) et des ventes de 5.757 millions (-3,9%).

Le groupe a confirmé que son endettement financier net devrait s'établir entre 8 et 9 milliards d'euros à fin 2013 - contre 10,1 milliard au 31 mars - et qu'il devrait réaliser au total 6 milliards d'euros de cessions d'actifs sur la période 2012-2013, contre 3,7 milliards réalisées à fin 2012.

Il vise toujours également pour l'année en cours un dividende de 0,70 euro par action, identique à celui prévu au titre de 2012, et a confirmé ses objectifs de croissance post-2013.

L'action Veolia a clôturé jeudi sur un cours de 10,44 euros, affichant un gain de 14% depuis le début de l'année après une hausse de 8% en 2012.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant