«Veolia investira 7 milliards d'euros»

le
0
INTERVIEW - Le directeur général de Veolia, Antoine Frérot, affirme que le numéro un mondial de l'environnement veut se positionner sur les services où l'offre est encore rare.

Directeur général de Veolia depuis fin 2009 et seul aux commandes depuis qu'Henri Proglio, PDG d'EDF, lui a laissé la présidence en décembre dernier, Antoine Frérot présentait vendredi les résultats du groupe de services aux collectivités locales. Le bénéfice net 2010 de Veolia recule de 0,5% à 581 millions d'euros. Mais son chiffre d'affaires, porté par la hausse du prix des matières recyclées, progresse de 2,5% à 34,8 milliards d'euros. Le résultat opérationnel récurrent ressort à 2,1 milliards d'euros, en hausse de 8,5%. Veolia a, par ailleurs, finalisé avec la Caisse des dépôts le rapprochement entre sa filiale de transport et Transdev.

Le FIGARO. - Comment voyez-vous 2011?

Antoine Frérot. - Nous sommes confiants, après avoir fait mieux que prévu en 2010. Encouragés par la tendance positive de la fin de 2010, nous prévoyons la poursuite de la croissance organique et un résultat opérationnel en hausse de 4% à 8%, supérieur d'au moins deux points ü/p>...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant