Veolia chargé de détruire des armes chimiques syriennes

le
0

Le gouvernement britannique a choisi la société française pour prendre en charge le traitement de 150  tonnes de de produits chimiques utilisés pour la fabrication d'armes. D'autres contrats pourraient suivre.

Le gouvernement britannique a attribué à Veolia Environnement un contrat de destruction d'armes chimiques syriennes. L'entreprise, spécialisée dans le traitement de déchets dangereux, a confirmé dans un communiqué avoir été choisie pour procéder à la destruction de «150 tonnes de produits chimiques dits'précurseurs B'». Ces produits sont «couramment utilisés dans l'industrie pharmaceutique», précise Veolia.

Selon des informations de Reuters, la cargaison est en cours d'acheminement par bateau vers l'Angleterre pour être traitée par l'incinérateur d'Ellesmere Port, non loin de Liverpool. Le site est spécialisé dans l'incinération et le traitement de «déchets à faible niveau radioactif». Un second contrat pour des volumes plus importants pourrait sui...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant