Veolia cède ses parts dans Eaux de Berlin

le
0

PARIS (Reuters) - Veolia Environnement a annoncé mardi la signature d'un accord avec les autorités de l'Etat fédéral de Berlin en vue de céder au Land sa part de 24,95% dans la société Eaux de Berlin (Berlinwasser).

La transaction sera réalisée pour un montant de 590 millions d'euros, complété par 12 millions d'euros d'éléments divers ainsi que par la quote-part de dividendes et d'intérêts dus au titre de l'exercice 2013, a précisé le numéro un mondial du traitement de l'eau et des déchets dans un communiqué.

Cette opération contribue au programme de cession d'actifs du groupe de six milliards d'euros en deux ans, désormais pratiquement réalisé, ajoute-t-il.

La cession devrait être finalisée d'ici la fin de l'année.

Veolia avait annoncé début août avoir engagé des discussions en vue de cette opération. Le groupe était présent dans Eaux de Berlin depuis la privatisation de cette société municipale de gestion de l'eau et de l'assainissement, en 1999.

Son désengagement intervient après la vente en octobre 2012 par le géant allemand des services aux collectivités RWE de sa participation de 24,95% dans les Eaux de Berlin, qu'il contrôlait conjointement avec Veolia.

Cette cession, à laquelle Veolia s'était opposé sans succès, s'était traduite par une prise de contrôle effective de la société par le Land de Berlin, qui détenait déjà auparavant 50,1% de Berlinwasser.

Vers 15h30, l'action Veolia Environnement progressait de 1,28% à 12,635 euros pendant que le CAC 40 gagnait 1,61%.

Benjamin Mallet, édité par Jean-Michel Bélot

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant