Ventes de smartphones: Apple rattrape Samsung

le
0
Ventes de smartphones: Apple rattrape Samsung
Ventes de smartphones: Apple rattrape Samsung

L'américain Apple a rattrapé le sud-coréen Samsung pour les ventes de smartphones grâce en particulier à l'iPhone 6 et les deux géants sont désormais au coude-à-coude, a annoncé jeudi le cabinet Strategy Analytics.D'après le cabinet d'études, Apple a exporté 74,5 millions de smartphones au dernier trimestre 2014, contre 51 millions au quatrième trimestre 2013.Le géant sud-coréen a exporté le même nombre de téléphones intelligents pendant la période sous revue, en baisse par rapport aux 86 millions exportés au dernier trimestre 2013.La part de marché de Samsung tombe au même niveau que celle d'Apple, à 19,6%, contre près de 30% l'année précédente, ajoute Strategy Analytics.Samsung Electronics a annoncé jeudi la première baisse de son bénéfice net annuel en trois ans, dans un marché saturé où il se heurte non seulement à la concurrence d'Apple mais aussi à la montée en puissance des fabricants chinois.Pour le quatrième trimestre 2014, le bénéfice net du sud-coréen a chuté de près de 27% sur un an, à 5.300 milliards de wons (4,3 milliards d'euros).Le grand rival de Samsung a lui annoncé un bénéfice trimestriel historique de plus de 18 milliards de dollars grâce aux ventes records de l'iPhone."Samsung continue de faire face à la concurrence exacerbée d'Apple sur le créneau haut de gamme, de Huawei sur le marché intermédiaire et de Xiaomi entre autres sur l'entrée de gamme", a commenté le cabinet. "Samsung pourrait bientôt être contraint de prendre le contrôle de rivaux comme Blackberry pour donner un coup de fouet à sa croissance cette année". Samsung avait démenti il y a peu des rumeurs selon lesquelles il avait fait une offre d'acquisition du fabricant canadien.Pour la totalité de l'année 2014, Samsung reste le numéro un mondial du smartphone avec 317,2 millions d'unités exportées, devant Apple (192,7 millions).Samsung s'était lancé avec retard sur le créneau des smartphones, où ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant