Ventes de logements neufs en repli de 12% au 2e trimestre

le
6
VENTES DE LOGEMENTS NEUFS EN REPLI DE 12% AU 2E TRIMESTRE
VENTES DE LOGEMENTS NEUFS EN REPLI DE 12% AU 2E TRIMESTRE

PARIS (Reuters) - Les ventes de logements neufs en France ont reculé de 12,1% au deuxième trimestre par rapport à la même période de 2013, le stock de logements proposés à la vente restant élevé malgré le net ralentissement des mises en vente, selon les données publiées mardi par le ministère du Logement et de l'Egalité des territoires.

Les réservations à la vente d'appartements ont diminué de 10,9% par rapport au deuxième trimestre 2013 pour atteindre 19.141 logements.

Pour les maisons individuelles, le recul est plus marqué, à 23,2%, avec un niveau toujours faible de 1.808 réservations.

"L'ajustement à cette conjoncture particulièrement morose se traduit par une chute des mises en vente de 33,5%, fixant le nombre de nouvelles offres de maisons à 2.000 logements ce trimestre", souligne le ministère dans un communiqué.

Au deuxième trimestre, le nombre de mises en vente de logements neufs s'établit à 22.610 unités (-22,4%) et celui des réservations à la vente à 20.949 (-12,1%).

Les annulations de réservations restent à des niveaux élevés, supérieurs de 15,3% par rapport à la même période de 2013 et portent sur 2.004 logements, soit 10% du total des réservations.

En conséquence, l'encours de logements proposés à la vente ne diminue que de 1,2% et demeure à un niveau élevé de 103.681 logements.

Pour les appartements, le délai d'écoulement des stocks a augmenté, à 4,9 trimestres contre 4,6 au premier trimestre, les prix baissant de 1,0%, à 3.826 euros le m2 en moyenne.

Le délai d'écoulement des maisons individuelles est lui resté stable à 5,9 trimestres contre 4,8 au deuxième trimestre 2013.

Le prix moyen d'une maison individuelle ressort à 255.900 euros avec de fortes disparités régionales, la moyenne la plus basse ressort à 177.300 euros en Basse-Normandie et la plus élevée à 422.700 euros en Corse, 349.700 euros en Ile-de-France.

(Jean-Baptiste Vey, édité par Chine Labbé)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • Pienegro le mardi 26 aout 2014 à 10:31

    Uhmmm, cela fait aussi beaucoup moins de recettes fiscales!Merci Duflot/valls/hollande!Resultat d'une politique economique menée par des incapables, faut pas s'étonner si la France coule

  • M36618 le mardi 26 aout 2014 à 09:31

    Ma femme est dans les location/vente immo .C'est au moins depuis deux ans que çà craint .les prix baissent les maison ne se vendent pas donc les proprio mettent en loc.au mois d'aout sur cinq maison vendues 3 ont été refusées par les banques.Dans la sous préfecture de la Nièvre c'est la sinistrose .Et la tendance ne va pas à l’amélioration ...

  • M1531771 le mardi 26 aout 2014 à 09:24

    Vous avez raison olive84, duflot n'a fait qu'aranger la sitaution...!!! :)

  • olive84 le mardi 26 aout 2014 à 09:21

    non la baisse a commence bien avt son arrivee... le drame c est que tt le monde attend la baisse des prix et la deflation que ts les medias annoncent!!

  • M1531771 le mardi 26 aout 2014 à 09:14

    Mince alors, mais c'est donc vrai, la loi qui porte le nom de cette petite c.onne de duflot aurait donc bien fait des ravages sur un secteur qui n'avait pas besoin de cela...?!? MDR

  • olive84 le mardi 26 aout 2014 à 09:11

    oh !!!! quelle surprise !!!