Vente-privee vend aussi du théâtre et du vin...

le
0
Le site de déstockage de grandes marques dépassera cette année le milliard de chiffre d'affaires. Il fête ses 10 ans avec un site aux États-Unis et accélère sa diversification pour anticiper une baisse des stocks d'invendus.

Il n'a jamais dépensé d'argent pour faire de la publicité, ni sur Internet ni à la télévision. Un court-métrage de plus de deux minutes, signé par le photographe Erwin Olaf sera toutefois diffusé mardi soir sur M6, puis mis en ligne. «Ce sera la première et la dernière fois que nous diffuserons ainsi un spot, pour nos 10 ans», résume Jacques-Antoine Granjon, président et fondateur de Vente-privee.

Pour se lancer aux États-Unis, comme Le Figaro l'annonçait au début du mois, Jacques-Antoine Granjon s'est associé à American Express, en créant une coentreprise à parts égales. Ce qui a permis à Vente-privee, d'emblée, de profiter des plus de 40 millions de clients porteurs de la célèbre carte de crédit.

Numéro un en Europe, le groupe Vente-privee affiche plus de 1,1 milliard de chiffre d'affaires pour 2011, avec «des bénéfices de 5 à 8 % selon les années», 15 millions de membres, dont 10 millions en France, son premier marché, où 65 % des clients achè

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant