Vente immobilière entre particuliers : quels risques ?

le
0

Pour vendre un bien immobilier, il est possible de passer par l'intermédiaire d'une agence ou d'un notaire. Mais pour des raisons d'économies, il est fréquent de procéder entre particuliers.

Choisir le prix de vente

En toute logique, décider de vendre soi-même sa maison ou son appartement sans passer par une agence implique de dégager du temps pour mener à bien la vente. Cela commence par la fixation du prix : un tarif trop élevé, compte tenu du marché, pourra nuire au propriétaire. Il peut s'en suivre un faible nombre de visites et l'absence de proposition d'achat.

Il est donc judicieux d'établir le prix de vente de façon précise, par exemple en faisant appel à un expert immobilier ou à un notaire. Cette démarche a un coût, mais elle permettra, bien souvent, de gagner du temps sur la suite du processus. Car un bien estimé à sa juste valeur se vend plus facilement.

Rédiger l'annonce

Une vente immobilière entre particuliers passe le plus souvent par le biais d'une annonce, diffusée sur Internet, dans les journaux, dans les commerces à proximité. Une agence immobilière sait rédiger une annonce afin de la rendre attractive. Le propriétaire vendant seul son bien devra être en mesure de faire de même, en étant à la fois précis et réaliste.

Démarches administratives

Lorsqu'un acheteur s'est manifesté, il est important de remplir les démarches administratives relatives à la vente immobilière : signature du compromis de vente, réalisation des différents diagnostics obligatoires. L'acheteur doit être choisi avec soin, selon son apport personnel, ses revenus, l'obtention de son crédit.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant