Vente directe à domicile: chiffre d'affaires en hausse de 2,4% en 2015

le
0
La vente directe à domicile regroupe les ventes réalisées majoritairement lors de réunions de plusieurs consommateurs chez un habitant, souvent surnommées "réunions Tupperware". (KatarzynaBialasiewicz / istockphoto.com)
La vente directe à domicile regroupe les ventes réalisées majoritairement lors de réunions de plusieurs consommateurs chez un habitant, souvent surnommées "réunions Tupperware". (KatarzynaBialasiewicz / istockphoto.com)

(AFP) - Le chiffre d'affaires de la vente directe à domicile a augmenté en France de 2,4% en 2015, à 4,1 milliards d'euros, tandis que le secteur a recruté 15.000 vendeurs, selon le baromètre de la Fédération de la vente directe, publié jeudi.

Le secteur de la vente à domicile affiche sa bonne santé avec un chiffre d'affaires en hausse de 2,4% en 2015, à 4,1 milliards d'euros.

La vente directe à domicile regroupe les ventes réalisées majoritairement lors de réunions de plusieurs consommateurs chez un habitant, souvent surnommées "réunions Tupperware". Elle concerne différentes familles de produits et services, comme le textile, les cosmétiques ou encore la rénovation de l'habitat.

"C'est un secteur qui a véritablement pris son envol il y a une dizaine d'années, totalement en dehors de la conjoncture", a commenté auprès de l'AFP, Jacques Cosnefroy, délégué général de la fédération.

Le baromètre a identifié le dynamisme des entreprises, la stabilité des effectifs, le rajeunissement des forces de vente et une "confiance renouvelée" comme étant les principaux facteurs de croissance du secteur en 2015.

"Le dynamisme des entreprises est important à travers l'arrivée sur ce canal de nouvelles sociétés qui étaient tournées vers d'autres circuits de distribution", a précisé M. Cosnefroy.

"Il se développe un besoin de mieux connaître les produits", a-t-il ajouté.

Or, la vente directe est basée "sur la confiance en les personnes qui présentent les produits".

En ce qui concerne les effectifs, le secteur a recruté 15.000 vendeurs, ce qui porte leur nombre total à 640.000.

La catégorie des moins de 25 ans a bondit de 34%, la fédération ayant mené différentes opérations pour faire connaître son secteur aux jeunes.

Parmi les emplois, 40% concerne des personnes travaillant à temps complet, les 60% restants étant des emplois intermittents soit en multi-activités, soit en compléments de revenus.

Le secteur fait preuve d'optimisme pour les années à venir: 77% des entreprises prévoient un chiffre d'affaires en hausse et 68% envisagent une croissance de leurs effectifs d'ici 3 à 5 ans.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant