Vente d'Alstom : «L'Etat a forcément à dire son mot» selon Hollande

le
28
Vente d'Alstom : «L'Etat a forcément à dire son mot» selon Hollande
Vente d'Alstom : «L'Etat a forcément à dire son mot» selon Hollande

La décision de la vente par appartement du groupe Alstom, avec la cession pour 10 à 11 milliards d'euros de sa branche énergie à l'américain General Electric ou à l'Allemand Siemens, devrait intervenir ce mercredi. En attendant, alors que le titre du groupe français reste suspendu à la bourse, François Hollande a pris le dossier en main en recevant, ce lundi matin pendant une heure, Jeff Immelt, le PDG de General Electric.

Dans l'après-midi, François Hollande a souligné que «l'Etat a forcément son mot à dire» dnas ce dossier. L'Etat «maîtrise l'indépendance de la France en matière énergétique», a fait valoir le président de la République, affirmant n'avoir qu'un «seul critère», ce qui «sera le plus favorable à la création d'activité et d'emplois» en France.

«Ceux qui imaginent que ce serait le marché qui détermine mes choix, que ce serait les acteurs privés seuls qui pourraient par les conventions et les contrats déterminer l'intérêt général, se trompent, de quel bord qu'ils soient», a prévenu François Hollande. «Il y a un très grand attachement des Français à l'Etat, ils veulent un Etat efficace», a-t-il encore souligné.

Alstom emploie 18 000 personnes en France.

Le chef de l'Etat avait indiqué un peu plus tôt dans la journée que les autorités françaises seraient particulièrement vigilantes sur trois points: l'emploi, la localisation des activités et l'indépendance énergétique de la France. De son côté, le patron de GE a évoqué un dialogue «ouvert, amical et constructif». «Il était important d'entendre en personne le point de vue du président Hollande et de discuter de nos plans», a-t-il ajouté en précisant: «Nous sommes déterminés à travailler ensemble.»

François Hollande doit aussi rencontrer, à 18 heures, Joe Kaeser, PDG de Siemens, puis à 19 h 15 Martin Bouygues, patron du groupe Bouygues qui est l'actionnaire de référence d'Alstom. Le groupe allemand ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • gnapi le mardi 29 avr 2014 à 14:36

    Par contre que ceux qui ont fait profession de journalisme ne puissent plus aligner quelques mots correctement pour en faire un titre c'est inquiétant.C'est pour cela que je n'ai pas fait journaliste.

  • gnapi le mardi 29 avr 2014 à 14:24

    Qu'Hollande ne soit pas à la hauteur et d'une crasseuse bêtise, certes. Mais cela n'en fait pas un demi-instruit pour autant. Par contre que ceux qui ont fait profession de journalisme ne puisse plus aligner quelques mots correctement pour en faire un titre.

  • gnapi le mardi 29 avr 2014 à 14:22

    C'est surement peine perdue (et non "perdue peine" ...) que d'aller faire comprendre qu'en "a à dire son mot" et "a son mot à dire" la faible différence audible n'est rien en comparaison de la grande différence de sens et de correction.

  • gnapi le mardi 29 avr 2014 à 14:20

    L'anaphabète pigiste a encore frappé : "l'Etat a forcément son mot à dire" dit Hollande. "L'Etat a forcément à dire son mot" selon Hollande" titre le pigiste. Non seulement c'est rigoureusement faux puisque ce n'est pas ce qu'il a dit. Mais en plus c'est grammaticalement incorrect.

  • berkowi le lundi 28 avr 2014 à 17:59

    @jyth01 : autrement dit Sarkozy est socialiste, CQFD !! Car c'est lui qui avait sauver ALSTOM de faillite il y a quelques années. Mauvaise foi quand tu nous tiens.

  • lexomyl le lundi 28 avr 2014 à 17:58

    vous reconnaissez le personnage dans le tableau au-dessus du bureau ?

  • T20 le lundi 28 avr 2014 à 16:13

    Un "nouvel AIRBUS de l'énergie" OU un "Nouveau CONCORDE de l'électricité" Les écolos ont en partie participé au FIASCO de Concorde et ils participent encore au FIASCO d'ALSTOM: pas de centrales Nucléaires (qui utilisent des turbines Alstom) pas de centrales thermiques (idem) ALORS... Et en plus certains d'entre eux, "grassement payés" (suivez mon regard...) ne paient pas leurs amendes!

  • Cambio17 le lundi 28 avr 2014 à 15:15

    Et Ayrault il en pense quoi ? Lui il s'en fout il est en vacances au Vietnam...

  • SuRaCtA le lundi 28 avr 2014 à 10:23

    Les socialistes veulent relancé l'emploi et pour cela taxent les entreprises plus que les pays voisins tout en s'étonnant par la suite de constater la mauvais santé financière et la manque d'investissement de nos ex fleurons de l'industrie... Avec le redressement improductif, la France est en marche vers la banqueroute...

  • exmarot9 le lundi 28 avr 2014 à 10:15

    vente des bijoux de famille,lentement mais surement tout passe aux mains des étrangers.y a t il encore un pilote pr sauver l'avion? Porcinet, au lieu de lire des comics Books style Captain America,voir les films Rambos,cessez de dire béni oui oui à l'oncle sam.