Vente d'alcool: Marks & Spencer admet des «arrangements» avec ses salariés musulmans

le
5
À Londres, une caissière musulmane a refusé de manipuler la bouteille de champagne d'un client. L'affaire enflamme la presse et les réseaux sociaux. Regrettant l'incident, l'enseigne explique sa politique de tolérance au Figaro .

Jusqu'à quel point peut-on «trouver un arrangement» avec des employés très religieux? La chaîne britannique de magasins Marks & Spencer (M & S) est menacée, en cette veille de Noël, de boycott, après qu'une caissière musulmane eut refusé, dans un magasin de Londres, de manipuler une bouteille de champagne pour des raisons religieuses. «Un incident isolé!», clame-t-on au siège londonien. Un incident qui a toutefois mis au jour une «politique de tolérance» que le groupe «applique avec succès depuis des années»: «le personnel musulman de Marks & Spencer peut refuser de vendre de l'alcool et du porc», titrait samedi le DailyTelegraph, auquel un client outré s'était confié. L'article a déclenché la colère de mill...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • l.badet- le jeudi 2 jan 2014 à 16:26

    C'est inadmissible. Quand on vient s'installer dans un autre pays que le sien, on adopte les règles locales, on ne vient pas en conquérant. Si on n'est pas d'accord, on dégage. Que font les états pour que cette règle élémentaire soit respectée ?

  • cavalair le lundi 23 déc 2013 à 19:16

    C'est scandaleux si moi je refusais de parler aux juifs par ce qu'ils ont tues le Christ j'irais avec raison en prison.

  • grinchu1 le lundi 23 déc 2013 à 19:15

    c'est ahurissant !Combien de temps le client a-t-il perdu ?

  • dhote le lundi 23 déc 2013 à 19:12

    Jusqu'ou iront-ils??

  • M4760237 le lundi 23 déc 2013 à 18:55

    Un arrangement s'impose : si cela ne te plaît pas, va travailler ailleurs.