Vent et vagues : deux départements du Sud-Ouest restent en alerte

le
0
Vent et vagues : deux départements du Sud-Ouest restent en alerte
Vent et vagues : deux départements du Sud-Ouest restent en alerte

Deux départements du Sud-Ouest, les Landes et les Pyrénées-Atlantique, restaient ce vendredi soir en alerte orange aux vagues-submersion, la vigilance ayant été totalement levée sur la Bretagne et la Charente-Maritime. L'alerte est en vigueur jusqu'à samedi à 6 heures.

«La dépression Andréa située au sud de l'Irlande la nuit dernière, poursuit son déplacement vers le Sud-Est, elle est positionnée maintenant au sud de la région parisienne, puis va s'évacuer vers l'est dans la nuit de vendredi à samedi», précise Météo-France.

«La conjugaison de niveaux marins élevés», en raison de fortes marées, et de «fortes vagues risque d'engendrer, surtout au moment de la pleine mer, des submersions sur les parties exposées ou vulnérables du littoral des départements concernés», écrit Météo-France. Le maximum de vent a eu lieu sur le Finistère à la mi-journée avec des rafales de 140 à 145 km/h à la Pointe de Bretagne et de 100 à 110 km/h dans l'intérieur du département.

deux accidents dans les Landes, jusqu'à 7.500 foyers sans électricité en Charente-Maritime

Les vents puissants charriés par la tempête "Andréa" ont causé quelques dégâts vendredi dans le Sud-Ouest où un accident de la route a fait quatre blessés dans les Landes, tandis que jusqu'à 7.500 foyers ont été privés d'électricité en Charente-Maritime.

Les deux accidents sont survenus simultanément sur l'A63 peu avant 17H00, à hauteur de Solférino (Landes), dans les deux sens de circulation, selon les gendarmes. Trois personnes ont été légèrement blessées, une quatrième étant plus sérieusement touchée. Les accidents, probablement survenus en raison d'une violente averse de grêle, ont impliqué une dizaine de véhicules.

Toujours dans les Landes, à Mont-de-Marsan, la toiture de l'internat filles du lycée Charles-Despiau a été partiellement arrachée sous l'effet des vents, selon les pompiers.

De puissantes rafales ont ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant