Venezuela-Violences lors du procès d'un dirigeant de l'opposition

le
0

CARACAS, 11 septembre (Reuters) - Des partisans du principal dirigeant de l'opposition vénézuélienne, incarcéré, et des activistes pro-gouvernementaux se sont violemment affrontés jeudi à Caracas dans un contexte de montée des tensions à l'approche du verdict concernant Leopoldo Lopez. Ce dernier, âgé de 44 ans, a été emprisonné voici plus d'un an pour son rôle dans le déclenchement de manifestations contre le président Nicolas Maduro, qui avaient dégénéré en violences et s'étaient soldées par 43 morts et des centaines de blessés. Leopoldo Lopez a pu s'exprimer devant le tribunal pendant trois heures et un verdict devrait être bientôt rendu, a déclaré son avocat Roberto Marrero. Des supporters du dirigeant de l'opposition ont dit que des partisans du Nicolas Maduro les ont attaqués, ajoutant que l'un d'entre eux a été victime d'une crise cardiaque pendant les échaufourrées. "Notre activiste Horacio Blanco est mort des suites d'une crise cardique survenue au milieu d'un piège tendu par ceux qui sont à la solde du régime", a déclaré le parti de Leopoldo Lopez, "Volonté populaire". Des bagarres ont éclaté à l'arrivée de Lilian Tintori, l'épouse de Leopoldo Lopez devant le palais de justice. Des journalistes de Reuters ont vu des jets de bâtons, de bouteilles et de pierres. Le gouvernement n'a pas commenté dans l'immédiat ces incidents. (Alexandra Ulmer et Carlos Garcia Rawlins, Benoît Van Overstraeten pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant