Venezuela-Une opposante inculpée de complot contre Maduro

le
1

(Actualisé avec précisions, contexte) CARACAS, 3 décembre (Reuters) - Maria Corina Machado, une des chefs de file de l'opposition vénézuélienne, a été inculpée pour son rôle présumé dans un complot visant à assassiner le président Nicolas Maduro, a annoncé mercredi le parquet de la république. Maria Corina Machado, qui a dirigé les grandes manifestations contre Nicolas Maduro au début de l'année, a dit voir dans ces accusations une mascarade visant à la réduire au silence et à détourner l'attention des Vénézuéliens des difficultés économiques grandissantes. L'ancienne députée encourt jusqu'à 16 ans de prison. "Nous n'avons pas d'autre choix que de combattre pour la démocratie et la liberté", a déclaré Maria Corina Machado après son inculpation. "Nous sommes au seuil d'une période de transition", a-t-elle ajouté enveloppée dans le drapeau jaune, bleu et rouge du Venezuela alors que les dizaines de partisans étaient venus la soutenir. Leopoldo Lopez, autre personnalité de l'opposition qui, avec Maria Corina Machado avait lancé les manifestations contre le gouvernement, est en prison depuis le mois de février. Les opposants du gouvernement estiment que le président Maduro, élu l'an dernier après le décès d'Hugo Chavez, veut mettre l'opposition sur la touche avant les élections législatives de 2015. La popularité du président est en baisse depuis sa prise de fonction, en raison notamment d'une inflation galopante et de la pénurie de biens de consommation. Maria Corina Machado est admirée par les membres de l'opposition radicale pour s'être opposée à ce qu'ils considèrent comme une dictature. Elle est en revanche détestée par les partisans du président Maduro qui la considèrent comme une aristocrate dont le but est de renverser le gouvernement. Ses détracteurs rappellent souvent qu'elle a signé un décret qui a dissout les institutions de l'Etat pendant un gouvernement qui a duré moins de deux jours lors d'une tentative de coup d'Etat contre Hugo Chavez en 2002. (Brian Ellsworth avec Corina Pons et Diego Ore; Eric Faye et Danielle Rouquié pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • janaliz le jeudi 4 déc 2014 à 06:41

    Il parait que ce pays est un modèle de démocratie... avec Cuba et la Corée du Nord...