Venezuela : le président Maduro prête serment aujourd'hui

le
0
Venezuela : le président Maduro prête serment aujourd'hui
Venezuela : le président Maduro prête serment aujourd'hui
Le nouveau président du Venezuela, Nicolas Maduro, 50 ans, doit être investi vendredi dans un climat apaisé. L'annonce par les autorités électorales d'un nouvel audit, accepté par l'opposition, désamorce la crise ouverte qui a suivi l'élection. Héritier du défunt dirigeant socialiste Hugo Chavez, dont il a accompli les dernières volonté en lui succédant au pouvoir, le président doit prêter serment en fin de matinée devant l'Assemblée nationale à Caracas.

Après plusieurs jours de vives tensions et des manifestations émaillées de violences, qui ont fait huit victimes selon les autorités, le chef de l'opposition Henrique Capriles, avocat de 40 ans, est satisfait d'avoir fait plier l'arbitre électoral. Jeudi soir, le Conseil national électoral (CNE) a accepté in extremis de vérifier l'ensemble des urnes, comme le réclamait le jeune gouverneur de l'Etat de Miranda, battu d'un cheveu lors du scrutin entaché selon lui d'«irrégularités». «Je veux aujourd'hui féliciter notre peuple, car ce fut une lutte de tous les Vénézuéliens et des Vénézuéliennes», a-t-il réagi, convaincu que ce nouvel audit lui permettrait de «démontrer la vérité».

Jusqu'à présent, 54% des urnes ont été vérifiées par l'arbitre électoral le jour même de la présidentielle de dimanche. La présidente du CNE, Tibisay Lucena, a promis, à partir de la semaine prochaine, «un audit des 46% d'urnes» restantes.

L'Iran, la Chine et la Russie représentés à la cérémonie

Jeudi soir, Nicolas Maduro était au Pérou pour s'assurer du soutien de ses pairs lors d'un sommet extraordinaire de l'Unasur (Union des nations sud-américaines). Ancien chauffeur de bus et dirigeant syndical, chef de la diplomatie durant six ans, le nouveau président, élu pour un mandat de six ans, compte s'installer en grande pompe aux commandes du pays. Sa prise de fonction se déroulera devant l'Assemblée nationale, en présence d'une vingtaine de dignitaires...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant