Venezuela-Le président de l'Assemblée nie tout trafic de drogue

le , mis à jour à 07:04
0

CARACAS, 20 mai (Reuters) - Le président de l'Assemblée nationale du Venezuela, Diosdado Cabello, s'est insurgé mardi contre des articles de journaux américains affirmant qu'il faisait l'objet d'une enquête pour trafic de drogue. Selon le New York Times et le Wall Street Journal, Cabello et d'autres hauts responsables du pays sont dans le collimateur de la justice américaine qui les soupçonne d'être liés à des affaires de trafic de cocaïne et de blanchiment d'argent. "Il ne nous viendrait jamais à l'idée de participer à quelque chose qui pourrait faire du mal à des jeunes", a déclaré à l'Assemblée Diosdado Cabello, qui est également le numéro deux du Parti socialiste du président Nicolas Maduro. "Ceux qui m'accusent aujourd'hui de trafic doivent présenter une preuve, juste une", a-t-il ajouté. Nicolas Maduro a également réagi à l'affaire lors de son émission télévisée hebdomadaire, dénonçant une campagne "impérialiste" et "d'extrême droite". (Corina Pons et Alexandra Ulmer; Patrick Vignal pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant